Regions Flandre

Inondations : le bourgmestre de Maaseik estime que 80 hectares de cultures ont été perdus

© Belga

23 juil. 2021 à 14:24Temps de lecture1 min
Par Belga

Quatre-vingts hectares de cultures comme du maïs ont été perdus dans la zone du Maasuiterwaarden, dans le Limbourg, a indiqué le bourgmestre de Maaseik, Johan Tollenaere, qui a lancé une enquête car ces terrains ne sont pas assurés.

Des équipes spécialisées, dont des plongeurs, ont été à nouveau déployées jeudi dans la commune pour inspecter le Maasbrug, qui n’est actuellement ouvert qu’au trafic jusqu’à 3,5 tonnes. Une inspection plus approfondie suivra lundi prochain.


►►► À lire aussi : Inondations et crues : comment fonctionne le système européen d’alerte ?


Le courant de la Meuse est encore trop fort pour permettre aux plongeurs d’inspecter en toute sécurité les piles et culées du Pater Sangersbrug, qui relie Maaseik à Roosteren, dans la région du Limbourg néerlandais.

Selon le bourgmestre, l’Agence des routes et de la circulation procédera déjà à des contrôles avec un bateau sondeur.

Le pont

"Chacun met tout en œuvre pour bien connaître la situation au plus tard en début de semaine prochaine et éventuellement pouvoir ouvrir complètement le pont. Les fondations du pilier du côté néerlandais deviennent déjà visibles. Les renforts d’il y a quelques années sont toujours en bon état. Espérons que ce soit effectivement le cas et que ce sera également le cas sur le pilier de l’autre côté", a conclu Johan Tollenaere.

 

Sur le même sujet:

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous