RTBFPasser au contenu

inondations 2021

Inondations en Belgique, six mois après : "Il reste cinq, six personnes qui habitent encore dans ma rue"

Inondations, six mois après : "Il reste cinq, six personnes qui habitent encore dans ma rue"

Michel, habitant de Chaudfontaine

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13 janv. 2022 à 07:496 min
Par A. Louvigny sur base d'une séquence de Vivacité Liège Matin

39 morts, 100.000 sinistrés, 50.000 bâtiments détériorés, 10.000 véhicules détruits, des dégâts estimés à plus de 2 milliards d'euros : c'est la réalité, en chiffres, des inondations en Wallonie.

Mais cette situation dramatique des victimes ne s'arrête pas à ces chiffres. Car aux lendemains des crues meurtrières, les habitants des villages inondés ont repris leur vie en main pour rebâtir, pour recommencer à zéro, reconstruire leur vie. Vivacité Liège Matin, dans une journée spéciale "6 mois après les inondations", était en direct à Chaudfontaine pour aller à la rencontre de ces personnes en reconstruction.


►►► Retrouvez notre dossier spécial : inondations en Belgique, 6 mois après


Michel habite dans une rue qui a été particulièrement touchée par les inondations. Il nous raconte pourquoi il a voulu continuer à y vivre, alors que la plupart des habitants ont été relogés. Il est devenu en quelque sorte le concierge de sa rue, transmettant les clés des maisons lorsqu'il y a besoin de faire des travaux.

"On va se battre pour sauver notre maison"

Anne et Marc, qui habitent Nassonvaux, eux aussi n'ont jamais quitté leur maison. Ils témoignent de leur volonté de reconstruire, réparer ce qui a été détruit, et de la difficulté à avancer quand on est dépendant de démarches administratives, qui prennent souvent beaucoup de temps.

Inondations, six mois après : "On va se battre pour sauver notre maison"

Anne et Marc, habitants de Nessonvaux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

13 janv. 2022 à 19:07
5 min
13 janv. 2022 à 13:28
3 min

Articles recommandés pour vous