Belgique

Inondations en Belgique : Christophe Collignon veut cartographier les ponts des communes wallonnes

© Belgaimage

10 oct. 2022 à 17:48Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Interpellé par les conséquences de la fermeture des ponts suite aux inondations et les défauts de vieillissement d'autres, le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon, s'est rendu lundi à Pepinster. Il y a présenté un appel à projets à destination des communes et le lancement d'un vaste programme d'inventaires des ponts communaux afin de permettre un état des lieux complet de ceux-ci.

Une enveloppe de deux millions d'euros a été débloquée pour les entités locales pour la mission d'expertise. "À l'aune de ces inondations, on s'est rendu compte qu'il était important de cartographier les différents ponts appartenant aux villes et communes, car on ne sait pas toujours dans quel état ils sont", a expliqué Christophe Collignon.

"Les ponts du SPW par contre, on les connaît, il y en a 6000. Le premier travail sera une inspection que le SPW réalisera. Après, on déterminera la cartographie et le degré de réparation qui est nécessaire pour chaque pont et on priorisera ensuite les différents travaux". Cette étape sera prise en charge financièrement par la Région: "On fera les efforts nécessaires car ça touche à une matière liée à la sécurité", a assuré le ministre.

Il y a du travail, car ça n'a jamais été réalisé alors qu'on pousse depuis plus de 10 ans

A charge ensuite aux différentes communes de prendre la décision de s'engager dans des réparations. La procédure complète devrait durer trois ans. "Il y a du travail, car ça n'a jamais été réalisé alors qu'on pousse depuis plus de 10 ans", a précisé Patrice Toussaint, de la direction de l'expertise des ouvrages du SPW Infrastructures. "Chaque ouvrage sera classé dans un groupe de santé et on pourra ensuite se faire une idée du besoin concernant la réhabilitation de ce patrimoine". 

Des expertises spécifiques des ponts diagnostiqués comme potentiellement à problème seront aussi réalisées. "Nous sommes heureux de voir que ça avance aussi vite, la Région wallonne nous a particulièrement épaulés", a commenté le bourgmestre de Pepinster Philippe Godin. "Plus d'un an après les inondations, quand on voit tout ce qui a déjà été fait, on ne s'y attendait pas. Les différents ministres ont été fort réactifs". 

"Le besoin a encore été plus mis en évidence suite aux inondations mais était déjà présent. On espère qu'une majorité de communes y participera et que les bourgmestres y verront une réelle opportunité pour la sécurité", a conclu Patrice Toussaint. D'où l'idée de cet appel à projets à destination de toutes les communes wallonnes et pas seulement celles victimes des inondations.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous