Icône représentant un article audio.

Regions Liège

Inondations: de nombreuses habitations encore inoccupées dans les quartiers sinistrés

Notre reportage à Tilff

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Manque de moyens pour rénover, retards de paiements des assurances, lassitude, peur de revivre le même événement... Dans certains quartiers sinistrés, des habitants victimes des inondations ont décidé de ne pas revenir vivre dans leur habitation.

Pratiquement huit mois après les inondations, certaines rues dans les communes les plus touchées sont parfois à moitié vides de leurs habitants. Combien sont partis? Pour où et pour combien de temps?  Difficile à estimer actuellement.

Nous nous sommes rendus le long de l'eau à Tilff, dans la commune d'Esneux, où plusieurs maisons sont inoccupées. C'est ce que constatent les riverains qui restent. Parmi eux, Olivier et Camille, un couple qui retape sa maison, ainsi que Lisette, qui a elle aussi décidé de rester.

Olivier, qui retape sa maison avec sa compagne.
Olivier, qui retape sa maison avec sa compagne. RTBF - Erik Dagonnier

Sur le même sujet

Inondations : près de huit mois après les inondations, le logement reste la question prioritaire

Belgique

Le coût des catastrophes naturelles en Belgique a septuplé l'an dernier, pour atteindre 2,8 milliards

Belgique

Articles recommandés pour vous