RTBFPasser au contenu

inondations 2021

Inondations à Chaudfontaine, six mois après : "Nous avons un plan pour tenir compte des aléas d’inondations", affirme le bourgmestre Daniel Bacquelaine

Spéciale inondations : Daniel Bacquelaine, bourgmestre de Chaudfontaine

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

4 habitants décédés, 1871 habitations sinistrées (1686 sur la Vesdre, 185 sur l’Ourthe), 3794 personnes sinistrées, des milliers d’habitations privées d’électricité, 1159 personnes évacuées vers des centres d’accueil à Beaufays, Fléron, Olne ou Beyne Heusay : c’est la réalité, en chiffres, des inondations à Chaudfontaine.

Le bourgmestre de Chaudfontaine, Daniel Bacquelaine, revient sur les inondations pour Vivacité Liège Matin, dans une journée spéciale "6 mois après les inondations". Malgré des dégâts toujours visibles aujourd’hui, lorsqu’il circule dans les rues de sa commune, il reste positif. "On voit que la vie reprend progressivement", constate-t-il.

Une certaine mobilisation reste toutefois nécessaire. La commune fournit d’ailleurs "de l’aide aux sinistrés, aux familles qui ont subi beaucoup de dégâts, sur le plan psychosocial, administratif, juridique, etc.".


►►► Retrouvez notre dossier spécial : inondations en Belgique, 6 mois après


La question du logement est elle aussi au centre des préoccupations, avec notamment la mise à disposition d’une trentaine de logements modulaires neufs, de deux ou trois chambres, pour les familles sinistrées. "Nous voulons que les personnes puissent rester localisées dans la commune", explique Daniel Bacquelaine (MR), "qu’il n’y ait pas de déracinement".

"Il faut être très précis sur les modalités de reconstruction"

Quant à l’urbanisme et à l’aménagement du territoire, "nous avons un plan pour tenir compte des aléas d’inondations". "Non seulement dans la vallée, où les constructions doivent évoluer vers des habitations plus sauvegardées en cas de montée des eaux", continue le bourgmestre, "mais aussi au niveau des plateaux pour lutter contre l’imperméabilisation des sols, de telle sorte que l’on canalise davantage le ruissellement et que l’on puisse tenir compte de l’ensemble des flux d’eau, à la fois dans la vallée, mais aussi de l’eau qui vient des plateaux vers la vallée".

Pour mieux faire face à de futures inondations, Daniel Bacquelaine désire aussi encourager la construction sur pilotis, limiter les pièces de vie dans les rez-de-chaussée et prévoir des issues de secours dans les toitures.


►►► À lire aussi : Le bourgmestre de Chaudfontaine dresse le bilan des inondations


"Pour tout ce qui est nouveaux investissements, il faut être très précis sur les modalités de reconstruction et de construction", affirme-t-il.

"Mais il faut aussi tenir compte de l’habitat local", nuance le bourgmestre. "Il y a des gens qui vivent dans la vallée : il faut leur permettre de continuer à y vivre dans de bonnes conditions. Donc on doit aussi accepter que les personnes rénovent leur habitation là où ils sont et qu’ils puissent continuer à y vivre et donner de la vie à l’ensemble de la collectivité locale."

Sur le même sujet

13 janv. 2022 à 06:01
5 min
24 déc. 2021 à 17:05
2 min

Articles recommandés pour vous