Inondation en Belgique : après le coronavirus, c’est un énième coup de massue pour l’Horeca

Horeca : nouveau coup dur

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

17 juil. 2021 à 19:47Temps de lecture1 min
Par RTBF

Scénario catastrophe pour l’Horeca. Après des mois de fermeture à cause de la crise sanitaire, certaines boutiques doivent à nouveau fermer leurs portes. Un énième coup dur, surtout dans les villes touristiques.

C’est le cas à Durbuy, où les restaurants sont nombreux à craindre de ne pas pouvoir se relever de cette nouvelle épreuve. Ce week-end aurait dû être l’un des plus rentables de l’année. Mais à cause des inondations, les terrasses bondées ont fait place à des scènes de désolation.


►►► A lire aussi : Inondations : "On a besoin de solidarité, pas de voyeurisme", le "tourisme" de catastrophe gêne les services de secours


"On a subi dix mois de fermeture, et là on subit les inondations. C’est une vraie catastrophe pour tout le monde et pour tous les commerçants", déplore Eric Gengoux, restaurateur à Durbuy.

Il faut dire que le centre-ville de Durbuy comprend 80% de commerces et de restaurants. La saison estivale représente d’ordinaire la plus grosse partie de leur chiffre d’affaires annuel.

C’est un manque à gagner terrible, après la covid qu’on a déjà dû subir

"C’est une ville où il y a beaucoup de commerces. Et je crois que nous sommes tous dans la même situation", explique Caroline Caerdinael, responsable de plusieurs restaurants à Durbuy. "C’est un manque à gagner terrible, après la covid qu’on a déjà dû subir."

Mais de nombreux établissements gardent espoir. Ils s’activent pour remettre leur restaurant sur pieds. "Les gens ont besoin de travailler, il y a déjà eu beaucoup de chômage économique. Il faut que les gens retrouvent un esprit positif", positive Bart Maerten, directeur de plusieurs établissements.


►►► A lire aussi : Inondations en Belgique : le bilan s’alourdit, 27 victimes confirmées et 103 personnes présumées disparues


Après une année de crise sanitaire exceptionnelle, c’est donc au tour des inondations de mener la vie dure à l’Horeca.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous