RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Afrique

Inhumation de Patrice Lumumba : après 61 ans, le héros national "est de retour chez lui, parmi nous !", déclare Félix Tshisekedi

Discours de Félix Tshisekedi lors de l'inhumation de Patrice Lumumba

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 juin 2022 à 14:00Temps de lecture2 min
Par Ghizlane Kounda & Estelle De Houck

C’était une cérémonie funéraire solennelle, sobre, en présence de la famille Lumumba, de personnalités politiques congolaises et étrangères et notamment le président Félix Tshisekedi. Une cérémonie marquée par une prière œcuménique, les chefs de différentes religions ont chacun donné leur bénédiction. Le cercueil de Patrice Lumumba a été inhumé à Kinshasa jeudi, jour anniversaire de l'indépendance de la République démocratique du Congo

Félix Tshisekedi a prononcé une oraison funèbre, un discours dans lequel il a remercié le peuple belge, particulièrement le roi Philippe, le Premier ministre Alexander De Croo, mais aussi les universitaires, les parlementaires et ses leaders d’opinion, pour avoir contribué à rétablir la vérité sur l’assassinat de Patrice Lumumba.

Je voudrais également remercier le peuple belge et ses autorités

"Je voudrais également remercier le peuple belge et ses autorités, particulièrement le roi Philippe et le Premier ministre Alexander De Croo, non seulement pour la part déterminante prise par la Belgique, à travers notamment ses universitaires, ses parlementaires et ses leaders d’opinion, mais surtout pour avoir contribué au rétablissement de la vérité sur ce triple assassinat."

Le cercueil a rejoint ensuite le mausolée, un caveau tout en marbre blanc, qui vient d’être construit sur une place emblématique de Kinshasa, l’échangeur de Limete, la où une statue de Lumumba était déjà érigée.

Ghizlane Kounda

Une cérémonie qui est davantage qu’un rituel funéraire en raison de la date. Ce jeudi 30 juin marquait l’indépendance de la RDC. Et il y a 62 ans jour pour jour – c’était un jeudi, hasard du calendrier -, Patrice Lumumba prononçait un discours devenu célèbre, devant le roi Baudouin, dans lequel il dénonçait la colonisation et ses abus.

Dans son discours, Félix Tshisekedi a invité les congolais à saisir le sens de leur histoire et de se réconcilier avec elle. A s’associer à l’héritage politique et spirituel légué par le Héros national, combattant de la liberté, défenseur de l’unité nationale.

Cette inhumation marque la fin d’un deuil national de 3 jours… et la fin d’un deuil de 61 ans. Dans la tradition congolaise, sans sépulture, une âme est condamnée à errer sans fin.

"Enfin, le peuple Congolais peut se faire l’honneur d’offrir une sépulture à son illustre Premier ministre qui n’en avait jamais eu ; ceci, non seulement, au mépris de la tradition congolaise qui exige que soient organisés funérailles et deuil, rituel pour assurer le passage du défunt dans l’au-delà, mais également, de cette croyance qui stipule qu’une âme sans sépulture soit condamnée à une errance sans fin."

La cérémonie funéraire va laisser place à la fête. Comme c’est un jour férié, des milliers de Congolais vont assister à un concert géant (au stade des martyrs) de Wenge 4X4 un groupe séparé, mais qui s’est rassemblé à cette occasion.

Sur le même sujet :

Articles recommandés pour vous