Info

Inc’Rock : le festival d’Incourt s’apprête à tourner la page Covid avec enthousiasme malgré les préventes à la traîne

Des bénévoles et des professionnels montent la scène principale de l’Inc’Rock Festival, édition 2022. Au programme ces 6, 7 et 8 mai : deux jours de rap et un troisième jour grand public.

© RTBF jch

C’est un des premiers festivals de la saison, côté Fédération Wallonie-Bruxelles ! Après deux années en mode mineur pour cause de Covid, l’Inc’Rock Festival revient en mode normal, ces vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 mai, près de la carrière d’Opprebais, à Incourt (Brabant wallon).

Pour cette 18e édition, l’affiche propose deux jours entièrement dédiés au rap (Gambi, SDM, Zola, Maes,…), la journée du dimanche proposant un programme grand public avec notamment Saule, Ykons, Kendji Girac, Wejdene et Daddy K. Les enfants ne sont pas oubliés puisqu’ils pourront profiter d’un village d’animations et de concerts spécifiques.

A côté de la scène principale, le second podium (Tarmac Stage) proposera des rappeurs et des DJ’s à découvrir.

Côté camping, pendant deux jours, la musique sera également de la partie avec un DJ qui plongera les campeurs dans une ambiance festive. Les festivaliers qui ne restent pas sur place pourront bénéficier gratuitement d’une navette (TEC) entre le site festivalier et Louvain-la-Neuve (gare de bus).

Préparatifs enthousiastes

Ce mardi, des dizaines de bénévoles et de professionnels s’activaient pour monter la scène principale de l’Inc’Rock. "Pour le montage de la scène principale et pour préparer le site, nous collaborons notamment avec des bénévoles qui sont heureux de pouvoir retrouver la formule habituelle du festival, après deux années marquées par la Covid", explique l’organisateur Benoît Malevé. "Au total, environ 300 bénévoles nous aident pour le festival. Car l’organisation de pareil événement est complexe. Il faut contacter les artistes, la production, les attachés de presse. Mais il faut aussi s’occuper du transport des artistes, de la sono, de l’éclairage, du parking, du catering, des bars, des stewards, de l’encadrement pour les enfants, du camping, des partenaires,…"

Solidarcité

Parmi les volontaires présents ce mardi : deux équipes de l’association "Solidarcité". Des jeunes de 16 à 25 ans consacrent une année citoyenne à divers projets de bénévolat pour des associations, des formations et modules de sensibilisation aux réalités sociétales, culturelles et environnementales et des modules de maturation personnelle. "Ils ont ici l’occasion de découvrir le monde des festivals", explique Benoît Malevé.

Pour François-Xavier Bridoux, qui accompagne un groupe Solidarcité de Jodoigne, l’aide apportée au festival est "l’occasion de découvrir l’envers du décor". Un coup de main d’autant plus apprécié que les jeunes ont envie de retrouver une vie sociale normale après la crise sanitaire.

D’autres bénévoles, comme Geoffrey Famery, apprécient surtout la bonne ambiance au sein des bénévoles. "Cette année, on avait vraiment envie, après la Covid, de se remettre dans le bain. Par ailleurs, ce festival a une dimension humaine. Il est plus agréable qu’un gros festival".

Préventes à la traîne

En dépit de l’envie de refaire la fête et de retourner voir des concerts, les préventes de cette édition 2022 ont un peu de mal à décoller. "Après la Covid, et après les deux éditions limitées (en 2020 et 2021), on espérait davantage de préventes en vue de ce week-end", explique Benoît Malevé. "Mais nous ne sommes pas complets ! J’y vois plusieurs raisons. Les festivaliers attendent peut-être le dernier moment pour acheter leur ticket après avoir été refroidis ces deux dernières années à cause des annulations d’événements. Par ailleurs, certaines personnes ont peut-être changé leurs habitudes en se contentant de petites sorties. Mais je crois surtout que c’est le pouvoir d’achat le principal problème, surtout chez les jeunes. Ils doivent parfois se serrer la ceinture et faire des choix dans leurs dépenses. Enfin, après la Covid, il y a beaucoup d’événements dans les prochains mois. Il faudra donc analyser la situation à la fin de la saison, pour y voir plus clair". En général, l'événement accueille chaque année entre 8.000 et 15.000 personnes. 

https://www.incrock.be/

Sur le même sujet

Prime "anti-inondations" pour les citoyens d'Incourt habitant en zones inondables

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous