Monde

Incendies en Espagne : malgré l'arrivée de la pluie, divers foyers sont encore bien actifs

Un avion de pompiers Canadair largue de l'eau pour éteindre un feu de forêt dans le parc naturel de Moncayo, près du village de Borja, dans la région nord de l'Aragon, le 15 août 2022.

© AFP

19 août 2022 à 10:40Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par K.D.

Dans l’est de Espagne, si les averses ont permis d’éteindre un important incendie, un autre feu de forêt ayant ravagé 19.000 hectares a résisté à la pluie et poursuit son avancée tandis qu’un autre brasier s’est déclaré dans la même zone, menaçant un parc naturel.

Des centaines de pompiers sont à pied d’œuvre depuis des jours face à deux incendies déclarés dans la région de Valence, avec un court répit lorsque la pluie s’est abattue sur la zone, permettant d’éteindre presque totalement les flammes.

Vers un parc naturel

Si ces averses sont venues à bout de l’incendie dans le Vall d’Ebo, près de Benidorm, le brasier de Bejis à quelque 70 kilomètres au nord-ouest de Valence a, lui, repris de plus belle et continue sa progression vers le parc naturel de Sierra Calderona.

"Il y a des flammes dans toute la zone", ont tweeté les services de secours du 112, précisant que 35 appareils (avions, hélicoptères) ont été déployés.

Contenir les flammes

"C’est un feu très important sur une zone s’étendant sur plus de 120 kilomètres, donc nous devons utiliser tous les moyens pour contenir l’incendie", a déclaré à la télévision publique Mariano Hernandez, un des responsables de pompiers de la région.

Dans la matinée de vendredi, un autre incendie s’est déclaré à Olocau, au cœur même du parc naturel de la Sierra Calderona, à 40 kilomètres au sud est de Bejis, ont indiqué les services de secours, ajoutant que les riverains avaient été confinés chez eux par mesure de précaution.

L’incendie de Vall d’Ebo s’est déclaré samedi et celui de Bejis deux jours plus tard, entraînant l’évacuation d’environ 3000 personnes.

Depuis le début de l’année, l’Espagne a connu 391 feux de forêt qui ont emporté 283.000 hectares, d’après le Système européen d’information sur les feux de forêts (EFFIS), soit plus de trois fois plus qu’en 2021.

Selon les scientifiques, le réchauffement du climat augmente la probabilité des canicules ainsi que des sécheresses et, par ricochet, des incendies.

Sur le même sujet : Extrait JT (17/08/22)

Sur le même sujet

Incendies en Europe : une région russe proche de Moscou décrète l’état d’urgence

Environnement

Incendies en Europe : Madrid décrète l'état de catastrophe naturelle dans les zones touchées

Monde

Articles recommandés pour vous