Monde Europe

Incendie en France : 378 hectares brûlés dans la Drôme, le feu "toujours pas fixé"

© GettyImages

13 août 2022 à 19:08Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Le feu de forêt et de végétation qui s'était déclaré le 5 août dans la Drôme n'était "toujours pas fixé" samedi et la surface brûlée atteint désormais à 378 hectares, ont indiqué les sapeurs-pompiers à l'AFP.

Provoqué par la foudre et situé sur le massif du Diois dépendant de la commune de Romeyer, le feu "continue de se développer, lentement mais toujours, car il progresse sur des massifs inaccessibles. La fixation s'avère complexe et se trouve perturbée par des reprises de feu", a déclaré à l'AFP un membre du poste de commandement (PC) feu des pompiers de la Drôme.

Depuis près de dix jours, les soldats du feu "continuent d'avoir des renforts", a poursuivi le pompier. 286 sapeurs-pompiers et bûcherons demeurent mobilisés sur site.

La reprise du feu s'est poursuivie dans le secteur nord de l'incendie. "On est plein massif, on essaye de préserver le parc naturel du Vercors et la forêt domaniale mais il n'y a pas d'autres enjeux, pas d'évacuation et pas de blessés à déclarer aujourd'hui (samedi)", a-t-il cependant rassuré. 

Lundi soir, un pompier gardois venu en renfort a été brûlé au visage. Deux autres soldats du feu, un du Gard également ainsi qu'un Drômois, ont inhalé des fumées. "Tous trois ont pu quitter l'hôpital" mardi, avait assuré le préfet de la Drôme dans un communiqué mardi soir.

Le feu limité par les moyens aériens

"Quelques gouttes" sont tombées sur le sud du département samedi mais "le cumul en millimètre peut ne pas avoir d'incidence sur le feu", car elles étaient "faibles", a ajouté le pompier.

Les interventions des moyens aériens (Pelikan et hélicoptère bombardier d'eau lourd (HBE) "ont permis de limiter la progression" du feu, a pour sa part précisé le préfet de la Drôme dans un communiqué samedi soir.

La région Auvergne-Rhône-Alpes a été le théâtre de nombreux incendies depuis le début de l'été. 

En Ardèche, un feu situé sur la commune de Lagorce a ravagé 320 hectares et a été fixé vendredi. Fin juillet, le département a connu un des plus gros incendies de son histoire récente, avec 1200 hectares ravagés, mobilisant jusqu'à 600 hommes. Un artisan local de 44 ans suspecté d'avoir mis le feu a été interpellé et mis en examen pour incendie volontaire - un crime passible de 15 ans de prison.

Plus au nord de la région, en Isère, un incendie également provoqué par la foudre, qui a ravagé 130 hectares et blessé légèrement trois pompiers, était fixé mardi soir et circonscrit mercredi. La centaine de résidents des communes et hameaux évacués ont pu réintégrer leurs habitations.

Sur le même sujet : Extrait JT (14/08/22)

Record de plus de 660.000 hectares incendiés en Europe depuis le 1er janvier

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

France: l'incendie en Gironde toujours en cours, 1300 hectares brûlés

Monde Europe

Espagne : 20 passagers d’un train encerclé par le feu se blessent en prenant la fuite

Monde

Articles recommandés pour vous