Viva for Life

Impro for Life : les élèves de Charles Péguy se mobilisent au profit de Viva for Life

Image d'illustration

© Getty Images

21 nov. 2022 à 14:56Temps de lecture2 min
Par Viva for Life

Le 22 novembre prochain, en collaboration avec l’Improkot, les élèves de l’institut Charles Péguy organisent un match d’impro sur le campus de Louvain-la-Neuve au profit de Viva for Life. Le but ? Deux équipes qui s’affrontent et que le meilleur gagne ! Nous avons partagé un petit moment avec Nils De Coster, l’un des organisateurs d’Impro for Life.

Chaque année, des organisateurs de défis se lancent dans l’aventure Viva for Life et proposent diverses activités qui permettent de se réunir à nouveau pour la bonne cause. Chaque mois, nous proposons un portrait d’organisateur faisant un retour sur son défi et nous partageons ses trucs et astuces pour un défi réussi.

Qu’est-ce qui vous a poussé à faire un défi au profit de Viva for Life ?

Nous sommes des étudiants de l’Institut Charles Péguy en gestion événementielle et pour notre cours "d’Événement grand Public" notre professeur nous a parlé de Viva for Life et de son objectif en long et large, et nous avons été motivés d’allier la théorie à la pratique, le tout pour défendre une cause importante ! Nous avons donc décidé de créer un évènement comme défi pour Viva For Life.

Comment se déroule un match d’impro ?

Un match d’impro met en scène deux équipes de joueurs, qui vont "s’affronter", on parle plus de se "challenger" car le but n’est pas d’écraser l’autre mais plus de jouer tous ensemble et de passer et faire passer un bon moment.

Il y a un arbitre qui donne à chaque fois un thème et une catégorie, puis l’impro prend place. A la fin de l’impro (qui dure quelques minutes), le public décide, au moyen de cartons rouges et bleus, quelle équipe a remporté le point, et on passe à l’impro suivante.

Cela dure deux fois 45 minutes, avec une mi-temps de 15 minutes.

Vous êtes combien à participer ?

Nous organisons cet événement avec en collaboration avec l’Improkot de Louvain-la-Neuve, c’est d’ailleurs eux qui joueront le 22 novembre. Mais du côté organisationnel, nous sommes 13 en classe et nous travaillons tous ensemble avec l’aide bien entendu de certains de nos professeurs.

Est-ce que tu as un message pour les personnes qui aimeraient faire un défi au profit de Viva mais qui n’ose pas se lancer ?

Si j’ai un message à dire c’est tout simplement qu’il n’y a pas de question à se poser !

Les possibilités en termes de défis à créer et à lancer sont tellement énormes, qu’il ne faut surtout pas hésiter ! Une fois que la personne est motivée par son défi, le reste suivra, car cela se ressentira et les gens soutiendront l’initiative !

Un défi réussi pour toi c’est quoi ?

Un défi réussi, c’est un défi qui a atteint ses objectifs. Si je prends notre défi "Impro For Life" en exemple, il sera réussi quand on verra que grâce au travail de chaque étudiant dans la classe, le match d’impro aura lieu, qu’il aura fait découvrir l’impro à des personnes qui n’en connaissaient rien, que les gens ayant participé auront passé une bonne soirée, que les étudiants de l’improkot auront également passée une bonne soirée. Et surtout qu’au final, toute cette mobilisation aura rapporté des fonds à la cause défendue par Viva For Life et aura fait parler de Viva For Life !

Vous aussi vous voulez organiser un défi au profit de Viva for Life ? Retrouvez des idées de défis et toutes les infos sur notre site vivaforlife.be.

Articles recommandés pour vous