RTBFPasser au contenu

Cinéma

Ils ont prédit 2022 au cinéma !

Dans Geostorm, on apprend qu’en 2022 on peut contrôler la météo avec des satellites

Alors que l’année 2022 vient tout juste de démarrer, on se demande déjà de quoi elle sera faite et si elle sera meilleure ou pire que 2021 ! ? Au cinéma, ils ont déjà répondu à ces questions. Voici quelques-unes des prédictions de ces films à propos de cette nouvelle année entre une île prison aux nombreux profits, une météo contrôlable à distance, un étrange soleil vert et le Brésil en finale de la Coupe du Monde au Quatar…

Tant que nous nous souviendrons que nous partageons un avenir, nous survivrons…

Elle est optimiste Hannah. Elle croit en l’être humain. Il faut dire que dans le film "Geostorm" (sorti en 2017 et produit par Jerry 'Boum Boum' Bruckheimer), l’être humain recommence à croire en lui… Suite à de nombreux désastres climatiques, la planète entière est endeuillée. Les grandes puissances décident alors de se réunir et proposent de réguler ledit climat via un réseau satellitaire. Baptisé Dutch Boy, ce réseau est contrôlé par… les Etats-Unis (bah tiens, ce n’est que l’une des plus grandes puissances polluantes de la terre). Enfin presque car quelques heures avant le passage de commandement de ce réseau à la Communauté internationale, on découvre pas mal d’anomalies climatiques comme ce village entièrement congelé en Afghanistan. Quelqu’un vient surtout de détourner ce système. Seul Gerard Butler arrivera à découvrir qui est derrière tout cela et à inverser le système… Si l’idée du film semble excitante, quand on voit comment on a décidé de ne pas décider lors de la dernière COP, imaginer un réseau international pour contrôler le climat semble on ne peut plus utopique !

Loading...

Libérez la bête qui est en vous et purgez nos rues !

Bon ben ça, c’est le slogan de La Purge. Il s’agit d’une grande opération de nettoyage civique. Après une crise économique sans précédent, les Etats-Unis se relèvent grâce aux Nouveaux Pères Fondateurs (soit un nouveau type de gouvernement). Des Pères qui instaurent une fois par an une gigantesque purge où tous les coups sont permis, surtout les mauvais. En réalité, pendant 12 heures, tous les crimes sont autorisés et non punis. Si certains laissent enfin exploser la violence qui sommeille en eux, d’autres préfèrent se barricader chez eux en attendant que ça passe. Mais rien ne se passe comme prévu lors de la purge… Notez qu’en 2022, il n’a pas fallu attendre le film "La Purge" pour voir des crimes impunis !

Loading...

Tu me cherchais ? Tu m’as trouvé !

Ne cherchez plus dans quel film se trouve cette réplique. Elle est prononcée par Ray Liotta dans "Absolom 2022" de Martin Campbell ("GoldenEye", "Le masque de Zorro" et "Casino Royale"), sorti en 1994. Dans ce film, nous apprenons qu’en 2022, le système international des prisons est géré par des sociétés privées. Des sociétés qui transforment leurs prisonniers en ouvriers à la chaîne pour confectionner des produits divers vendus au grand public. Le prisonnier est donc source de profits ! Dans ce film toujours, Ray Liotta incarne un héros de guerre condamné pour meurtre et envoyé sur/dans la terrible île prison d’Absolom. Une prison d’où personne ne peut s’échapper et où aucune règle ne s’applique. Dans ce film d’action et de science-fiction, il y a un peu de "New York 1997" (dans l’idée de départ), un peu de "Battle Royale" et de "Hunger games" (dans le côté comment survivre en milieu hostile ?), un peu de "Mad Max" (dans les costumes) et de "Waterworld" (dans les décors) et beaucoup de testostérone. Si vous cherchez un lieu paradisiaque pour vous évader entre gros muscles et explosions, pourquoi pas ! ?

Loading...

Si vous aimez jongler avec les dates, alors ce qui va suivre est fait pour vous. Dans le court-métrage animé "Blade Runner Black-out 2022", nous sommes bien en 2022, soit 3 ans après les événements de "Blade Runner" de Ridley Scott sorti en 1984 ! Juste comme ça, la suite de cette saga, elle, se déroule en 2049. Donc en 2022, les voitures volent et il existe toujours des Réplicants, ces robots aux allures humaines. Des robots qui ne font toujours pas l’unanimité et qui sont plus que jamais chassés. Comme Trixie recueillie par Iggy qui n’a qu’une envie, faire exploser une bombe nucléaire juste au-dessus de la Tyrell Corporation (société à la base des Réplicants) pour créer un black-out et griller ses banques de données afin d’effacer le fichier reprenant tous les Réplicants fabriqués. Voilà comment fondre dans la masse humaine une bonne fois pour toutes ces androïdes. Commandé par Denis Villeneuve en guise de préquel de son "Blade Runner 2049", ce court met en scène une année 2022 des plus apocalyptiques !

Loading...

Dans le film "Dark side of the Moon" (rien à voir avec les Pink Floyd) sorti en 1990, on découvre une sorte de triangle des Bermudes sur la face cachée de la Lune. Dans le film "Time Runner" avec Mark 'Luke Skywalker' Hamill, on apprend qu’en 2022, les vols commerciaux interstellaires ont démarré. Des vols protégés par des militaires. Parmi ceux-ci, il y a Michael (Hamill donc) qui disparaît dans un trou de ver suite à une invasion extraterrestre et qui réapparaît dans le passé…

Loading...

Nous sommes Vous !

Mais l’une des meilleures prédictions pour 2022 vient du film "The Tomorrow war" avec Chris Pratt (sorti exclusivement sur la plateforme de streaming Amazon Prime). Le film commence en décembre 2022, en pleine finale de Coupe du Monde au Quatar. Une finale où l’on retrouve le Brésil contre (avouons-le, le maillot des joueurs adverses reste peu reconnaissable)… l’Argentine ou alors est-ce l’Ecosse ! ? En attendant, en plein milieu de cette finale, débarquent des soldats du futur qui non seulement déclarent qu’ils ont besoin de l’aide de la population actuelle mais qu’en plus d’ici 29 ans toute la race humaine aura disparue.

Loading...

Il y a si longtemps… que je ne sais plus ce que c’est qu’un bain chaud !

Quant aux pires des prédictions à propos de 2022, elles proviennent de l'excellent film de science-fiction "Le soleil vert" de Richard Fleischer (sorti en 1973) avec Charlton Heston. Dans ce film, nous découvrons qu'en 2022 toutes les ressources naturelles de la terre sont épuisées, que l'effet de serre est tel qu'il règne sur notre planète (une planète surpeuplée) une éternelle canicule, que les océans se meurent et que la nourriture manque cruellement. Enfin presque car la société Soylent propose du Soleil vert, un pain hyper-énergétique. Reste à savoir de quoi est réellement composé ce fameux Soleil vert ? C'est à cette question que Charlton Heston répond bien malgré lui...

Loading...

Sur le même sujet

26 janv. 2022 à 08:32
1 min
20 janv. 2022 à 11:20
1 min

Articles recommandés pour vous