RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

Il y a huit ans, l’Allemagne humiliait le Brésil 1-7 sur ses terres et se rapprochait d’un quatrième titre mondial

C’est un match qui est entré dans l’histoire de la Coupe du Monde et du football en général. Il y a huit ans, l’Allemagne faisait danser la samba au Brésil en demi-finale de son Mondial. Retour sur une rencontre exceptionnelle dans la moiteur de Belo Horizonte.

Deux équipes au parcours similaire

Après 1950, le Brésil organise pour la deuxième fois de son histoire la grand-messe du football mondial. A domicile, la Seleção espère bien décrocher une sixième étoile après laquelle elle court depuis 2002 et une victoire face à… l’Allemagne.

Tant le Brésil que l’Allemagne ont terminé en tête de leur groupe respectif. Les deux nations signent un bilan identique avec deux victoires et un partage. Elles ont aussi marqué et encaissé le même nombre de buts (7 buts pour / 2 buts contre). En huitième de finale, la Seleção a été bousculée par le Chili et la Mannschaft a eu toutes les peines du monde à éliminer l’Algérie. Les deux équipes ont dû passer par les prolongations pour accéder au tour suivant. En quart de finale, Brésiliens et Allemands s’imposent chacun sur le même score (1-0) respectivement face à la Colombie et la France. Les deux mastodontes sont prêts à s’affronter pour la seconde fois de leur histoire en Coupe du Monde. La première depuis la finale de 2002.

Miroslav Klose dans l’histoire

491932073
491932073 AFP

Le onze brésilien : Julio César / Marcelo-Dante-David Luiz-Maicon / Bernard-Fernandinho-Oscar-Luiz Gustavo-Hulk / Fred

Le onze allemand : Neuer / Lahm-Boateng-Hummels-Höwedes / Müller-Khedira-Kross-Schweinsteiger-Özil / Klose

Privé de Thiago Silva (suspendu) et de Neymar (fracture d’une vertèbre), le Brésil est pourtant le premier à se créer une occasion. Quelques minutes plus tard, la Mannschaft débloque déjà le marquoir via Thomas Müller (0-1 11ème) qui reprend au point de pénalty un corner de Toni Kross. Les Allemands doublent la mise un peu plus de dix minutes plus tard. Müller se mue en passeur et sert Miroslav Klose qui trompe Julio César (0-2 23ème). Ce goal est le 16ème marqué par l’ancien joueur du Bayern Munich en phase finale d’une Coupe du Monde. Il lui permet de dépasser le brésilien Ronaldo et de devenir l’unique meilleur buteur de l’histoire du Mondial. C’est alors que le récital teuton commence. Toni Kross inscrit un doublé en l’espace de deux minutes (0-3 24ème et 0-4 26ème). Sami Khedira porte le score à 0-5 alors qu'on ne joue même pas depuis trente minutes. Les 58 000 spectateurs de l’Estadio Mineirao n'en reviennent pas.

491932073
491932073 AFP

Le Brésil sauve l’honneur

En deuxième mi-temps, la Seleção se crée quelques opportunités que repousse Manuel Neuer. Ce manque de réussite se fera payer puisqu’André Schürrle, monté sur le terrain à l’approche de l’heure de jeu, inscrit aussi un doublé (0-6 69ème et 0-7 79ème). Groggy, le pays hôte parviendra à sauver l’honneur par l’intermédiaire d’Oscar dans le temps additionnel. 1-7 à la fin de la rencontre, ce résultat provoque un traumatisme aussi grand que celui face à l’Uruguay en finale de la Coupe du Monde 1950. C’est la plus lourde défaite de l’histoire du Brésil et le plus gros revers d’une nation hôte d’un Mondial. Il s’agit aussi du plus gros score pour une demi-finale de Coupe du Monde. Un match qui laissera des traces puisque le Brésil terminera finalement quatrième après s’être incliné 3-0 face aux Pays-Bas en petite finale. L’Allemagne décrochera sa quatrième étoile quelques jours plus tard en s'imposant 1-0 face à l’Argentine de Lionel Messi.

491932073
491932073 AFP

Articles recommandés pour vous