RTBFPasser au contenu

Musique - Accueil

Il y a 110 ans naissait le pianiste Ray Bryant

Ray Bryant
24 déc. 2021 à 07:552 min
Par Arnaud Quittelier

Né à Philadelphie le 24 décembre 1931, Ray Bryant décède en 2011 à New York. Jouant avec les plus grands musiciens sur les plus grands labels de jazz, Ray Bryant a su mixer ses multiples sources d’inspirations, bop, blues, swing, boogie, gospel… pour mener une longue et fructueuse carrière.

 

Une vie musicale qu’il débute très jeune puisqu’il apprend le piano dès l’âge de 6 ans et deviendra musicien professionnel avant sa majorité. Après avoir joué au sein de la formation du batteur Jimmy Johnson (avec John Coltrane, Benny Golson et son frère Tommy Bryant), il part en tournée dès 1948 avec le guitariste Tiny Grimes. Devenant le pianiste du label Blue Note en 1953, il va jouer avec les plus grands : Charlie Parker, Lester Young, Miles Davis… et accompagnera la chanteuse Carmen McRae.

Formant son propre Trio à la fin des années 50’, il signe quelques succès comme "Little Susie", "Monkey Business" ou encore "Cubano Chant".

 

The Ray Bryant Trio (Cubano Chant)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Un seul en scène à Montreux

La liste des musiciens de jazz avec qui il collabore est impressionnante : Toots Thielemans, Sonny Rollins, Art Blakey, Dizzy Gillespie, Ella Fitzgerald, Aretha Franklin, Sonny Stitt, Coleman Hawkins, Joe Carroll, Jo Jones, Kenny Clarke, Max Roach, Art Taylor, Clifford Jordan…

En 1972, il se produit seul sur la scène du célèbre festival de Montreux en Suisse. Plutôt anxieux face à ce seul en scène, sa prestation sera un véritable succès qui débouchera sur un album "Alone At Montreux" paru chez Epic et de nombreux concerts en Europe et au Japon.

 

Ray Bryant solo Montreux 1972

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ouvert mais pas au jazz-rock

En 1974, la revue Jazz Magazine s’entretient avec Ray Bryant et lui demande son avis sur la tendance de l’époque : le jazz-rock et sur le travail de Miles Davis.

"Je n’aime pas du tout ce que fait Miles en ce moment. C’est un type qui peut jouer ce qu’il veut, et ce n’est pas à moi de dire ce qu’il devrait jouer. Mais je sais ce que j’aime l’entendre jouer, et ça il ne le joue plus. Mais il est possible qu’il s’y remette… Je crois qu’il fait ça pour déconcerter les gens. Un jour, il est venu chez moi pour me faire entendre un disque. Je l’ai posé sur la platine et écouté sans savoir ce que c’était. Comme je n’avais pas l’air très chaud, il l’a enlevé et m’a dit : "Tu n’aimes pas ça hein ? Je l’ai vu...". Mais j’aime Miles. Pour moi, son meilleur groupe a été celui où il y avait John Coltrane, Red Garland, Philly Joe Jones".

 

Écoutez la radio MUSIQ3 JAZZ

Ecoutez Musiq3 Jazz

Sur le même sujet

27 mars 2022 à 06:06
2 min
26 janv. 2022 à 16:11
3 min

Articles recommandés pour vous