RTBFPasser au contenu

Musique - Accueil

Il y a 100 ans naissait Yusef Lateef

Il y a 100 ans naissait Yusef Lateef
09 oct. 2020 à 14:353 min
Par Arnaud Quittelier

Il y a 100 ans naissait William Emanuel Huddleston, plus connu sous le nom de Yusef Lateef (nom qu’il prend après s’être converti à l’Islam en 1949). Précurseur pour certains, plus conservateur pour d’autres, Yusef Lateef construira, entouré de nombreux instruments, des ponts entre différentes cultures.

Né en 1920 dans le Tennessee, la famille du petit William rejoint en 1925 Détroit, véritable vivier de talentueux jazzmen. Il découvre la musique et les grands noms du jazz comme Ben Webster, Coleman Hawkins. En 1946 c’est à Chicago qu’il fait ses gammes avant d’intégrer la formation de Dizzy Gillespie en 1949. Il y restera deux ans avec à ses côtés dans la section saxophone ; John Coltrane et Jimmy Heath. De retour à Détroit en 1950, Lateef étudie à la Wayne State University et apprend notamment à jouer de la flûte.

Angel Eyes (Yusef Lateef on Flute)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Charlie Mingus comme professeur

Plusieurs fois, Yusef Lateef retournera étudier la musique. Parmi ses professeurs, Charlie Mingus lui laissera un souvenir marquant :

J’ai beaucoup de respect pour Mingus. Il a une très forte personnalité et, avec lui, j’ai beaucoup appris

Preuve de son ouverture et de sa soif d’apprendre, Yusef Lateef rajoute dans ses outils permettant de s’exprimer, un instrument peu utilisé dans le jazz : le hautbois. "Tous mes instruments ne me servent qu’à exprimer de mon mieux ma propre personnalité, je veux donner à ma musique, qui est un reflet de moi-même, la forme la plus diverse possible". En 1957, il met en boîte l’album "The Dreamer" qui contient le premier solo de hautbois de Lateef dans le morceau "Oboe Blues", évoqué par Marc Danval dans son émission "La Troisième Oreille" sur La Première.

Les perles de Marc Danval : Yusef Lateef "Oboe Blues"

La troisième Oreille, La Première

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Curieux de tout et de tous

Yusef Lateef rejoindra la formation de Julian Cannonball Adderley et jouera en tant que sideman avec Louis Hayes, Paul Chambers, Doug Watkins, Curtis Fuller, Babatunde Olatunji, Clark Terry… Au fil des ans, Lateef a pu développer ses compétences techniques et a su varier ses sources d’inspirations. Pour lui, la musique était tout simplement des sons organisés qu’il étudiait sous toutes ses formes. Il était particulièrement attentif à ce que chaque individu qui croise son chemin a à lui dire et lui transmettre :

Moi, j’écoute tout : la musique impériale japonaise, Stockhausen, tous les folklores, Pierre Boulez aussi m’intéresse. Je suis persuadé que tous les musiciens, tous les compositeurs ont quelque chose à dire… Je veux entendre leur message

D'élève assidu à enseignant qu'il deviendra plus tard, Yusef Lateef poursuivra ses rencontres, de Archie Shepp à Stéphane Belmondo en passant par Von Freeman ou Ahmad Jamal avec qui, en juin 2012, il partagea la scène de l’Olympia à Paris. Joueur de saxophone, hautbois, flûte, basson mais aussi des instruments venant d’Afrique ou d’Asie comme le xun, le koto, le shehnai, l’arghoul… ce magnifique compositeur et multi-instrumentiste s’éteindra quelques mois après ce concert parisien, le 23 décembre 2013.

Mon ami, mentor et frère Yusef Lateef nous a quittés. Nous sommes bénis d'avoir pu vivre sur cette planète à la même époque que Yusef Lateef (Sonny Rollins)

Ahmad Jamal & Yussef Lateef - Masara - Olympia 2012 - LIVE HD

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Yusef Lateef en toute intimité

En 2004, le documentaire filmé par Nicolas Humbert et Werner Penzel part à la rencontre de ce grand musicien de jazz. Âgé de 84 ans à l'époque, il vivait retiré dans une petite maison en bois perdue dans les forêts du Massachusetts. Il habitait seul avec ses instruments, coupé du monde et évoquait ses souvenirs, de son travail avec John Coltrane et Dizzy Gillespie. Des anecdotes et des réflexions sur la musique interrompues par le chant de Lateef et son jeu sur ses instruments, le tout teinté d'une douce mélancolie.

Yusef Lateef Documentary

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Other Sounds" 1957

Le 11 octobre 1957, Yusef Lateef enregistre son album "Other Sounds". Il signe deux compositions, "Minor Mood" et "Mahaba". Yusef Lateef est au saxophone ténor/flûte/tambourin/arghoul, Wilbur Harden au bugle, Hugh Lawson au piano/percussions, Ernie Farrow à la basse et Oliver Jackson à la batterie/percussions.

Bonne écoute !

Yusef Lateef : "Other Sounds" (Album)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous