L'actu du Jazz

Il y a 100 ans naissait Tito Puente

Tito Puente

© Tous droits réservés

Par Arnaud Quittelier via

C’est en 1923 que Tito Puente voit le jour à New York. De parents portoricains, il vit sa jeunesse dans le quartier de Spanish Harlem.  Attiré depuis toujours par les rythmes sud-américains son but musical était de réaliser la fusion entre la musique latine américaine et les rythmes afro-cubains.

Après des cours de piano et de percussions, Tito Puente rejoint en 1942 la formation du percussionniste cubain Machito puis part pour son service militaire dans la marine, servant lors de deuxième guerre mondiale. C’est en 1948 qu’il forme son tout premier orchestre (The Piccadilly Boys) qui verra défiler les plus grands percussionnistes : Ray Barretto, Mongo Santamaria, Willie Bobo… et enregistre son premier disque "Mambo La Rocca". Jouant du mambo, popularisant le cha-cha-cha, Tito Puente s’orientera ensuite vers le latin jazz et la bossa nova. Il va signer deux succès : "Ran Kan Kan" et "Oye Como Va", cette dernière composition sera notamment reprise avec succès par Carlos Santana.

Tito Puente "Oye Como Va" (1997 Newport Jazz Festival)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le jazz fera également partie de sa carrière, influencé par le batteur Gene Krupa, mais aussi Stan kenton, il jouera avec Miles Davis, Dizzy Gillespie, Lionel Hampton, Dexter GordonSes enregistrements pour le label Concord Picante compteront des invités de luxe, comme Maynard Ferguson, George Shearing, Terry Gibbs, Phil Woods… Puente introduira le vibraphone dans la musique latine, influençant un musicien comme Cal Tjader.

Dizzy Gillespie/Tito Puente/Hilton Ruiz (1990)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les années Palladium et les Simpsons

Avec Quincy Jones, Eddie Palmieri, Rubén Blades… Tito Puente apparaît dans le documentaire "The Palladium, where mambo was king" sorti en 2002. Il relate la frénésie pour la musique latine dans un lieu mythique de New York, le Palladium. Au cours des années 1950, cette salle de bal deviendra la Mecque du mambo. Ce film comprend une des dernières interviews de Tito Puente ainsi qu’une brève histoire de la musique afro-cubaine et de sa fusion avec le jazz à New York à la fin des années 1930.

The Palladium, Where Mambo Was King

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Plus surprenant, le personnage de Tito Puente fera son apparition à la télévision dans le cadre de la série The Simpsons dans un double épisode "Qui a tué Mr. Burns ?" de 1995. Il y interprète son propre personnage, un musicien désirant enseigner le jazz à l’école. Tito Puente version dessin animé y apparaît avec son orchestre de latin jazz avec la chanson "Señor Burns".

The Simpsons - Tito Puente "Senor Burns"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Titi Puente décède le 1er juin 2000 à New York, quelques semaines après l’enregistrement de son dernier album "Obra Maestra" en compagne de son ami Eddie Palmieri. 

Festival de Jazz de Montreal : Tito Puente & Michel Camilo

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ecoutez Musiq3 Jazz
Les incontournables

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous