Journal du Rock

Iggy Pop en duo avec une violoniste belge !

Iggy Pop / Catherine Graindorge
11 août 2022 à 04:18 - mise à jour 14 sept. 2022 à 05:35Temps de lecture2 min
Par Classic 21/Communiqué

Iggy Pop s’est associé à Catherine Graindorge, violoniste, compositrice et actrice originaire de Bruxelles sur un EP de 4 titres.

Intitulé The Dictator, l’album est orienté sur de la musique électronique avec des paroles récitées par la superbe voix d’Iggy Pop.

Dans un communiqué, Catherine Graindorge explique : "Iggy m’a proposé de lui envoyer un morceau. J’ai commencé à improviser et lui en ai envoyé trois. Ensuite nous avons commencé à échanger nos idées".

Iggy Pop ajoute : "Ma contribution est de rendre compte, par les mots, de la menace actuelle et de l’aspiration au bonheur et à la paix".

Tout un concept, donc, né depuis la radio :

"Il a passé deux de mes morceaux dans son émission sur BBC 6 Music en novembre dernier", explique Graindorge, "J’ai donc envoyé un courriel adressé à Iggy via le producteur de l’émission pour lui dire que j’étais très honorée et que je serais ravie de travailler un morceau avec lui. C’était complètement spontané ; je n’ai jamais pensé que quelque chose arriverait vraiment".

Mais c’est ce qui s’est passé. A son incrédulité et à sa grande joie, elle reçoit une réponse deux jours plus tard :

"Catherine, j’adorerais faire un morceau’’, Iggy.

Ce n’est pas la première fois que Graindorge collabore avec d’autres personnes. Au cours de sa carrière, en plus de son travail en solo ou avec son groupe Nile on WaX, elle a notamment travaillé avec des artistes comme Nick Cave, Hugo Race et l’estimé producteur/musicien John Parish. Pourtant, elle n’attendait rien de plus que d’ajouter son violon à une de ses chansons. Au lieu de cela, " "Iggy m’a proposé de lui envoyer un morceau. J’ai commencé à improviser et lui en ai envoyé trois. Ensuite nous avons commencé à échanger nos idées.”

Son souhait s’est transformé en un rêve fiévreux de créativité.

"Pendant les fêtes de Noël, j’ai enregistré un autre morceau qui était plus rock. Cela l’a interpellé. Puis il a écrit les paroles de 'The Dictator' deux mois avant que la Russie n’envahisse l’Ukraine."

Les sons et la structure du morceau ont inspiré au chanteur un texte qui résonne avec l’état du monde.

"Il y a une maçonnerie gothique à l’œuvre ici, avec une force très ancienne soutenue par des structures très rusées. ‘’ observe Iggy à propos de la musique de Catherine. "Ma contribution est de rapporter, par les mots, la menace actuelle, et l’aspiration au bonheur et à la paix."

Catherine a écrit les paroles de "Mud I", que Iggy a prolongé pour créer celles de "Mud II". De sa voix lasse et totémique proche de l’épuisement, le chanteur y déploie la vision d’un monde de plus en plus embourbé dans le chaos, tandis qu’il s’efforce de trouver un salut.

L’EP se termine par l’inquiétant et menaçant morceau intitulé "Iggy". C’est le seul sans la voix d’Iggy à qui Catherine dédie le morceau.

Projet à l’existence à priori improbable, The Dictator a pris son envol, les deux musiciens s’inspirant mutuellement. L’admiration de Graindorge pour Iggy – qui a récemment reçu le prestigieux prix Polaris de cette année – a grandi au fur et à mesure de leur collaboration.

"Il représente la liberté", dit-elle. "Il y a quelque chose de sauvage et d’intrépide en lui qui est très inspirant.

Ce respect est totalement réciproque. ‘’La musique de Graindorge évoque les calices, les corsages et les vieilles pierres. C’est le romantisme européen et il s’insinue en moi comme un brouillard, comme l’hiver à Venise, comme un vent de minuit", dit Pop.

‘’C’est une artiste qui ne fait qu’un avec son continent et c’est canon".

Toutes les infos sur cet EP ici.

Loading...
© Tous droits réservés

Sur le même sujet

Iggy Pop fête les 10 ans de son album "Après"

Journal du Rock

Leonard Cohen : un album hommage avec Peter Gabriel, Iggy Pop, Mavis Staples, etc.

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous