RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Ici commence la mer n’a pas fini de devoir convaincre

Une petite plaque pour rappeler que les avaloirs ne sont pas des poubelles.

Chaque seconde, 137.000 mégots de cigarettes sont jetés par terre dans le monde. En Belgique, 10 millions de nouveaux petits déchets se retrouvent chaque jour sur le sol. Des déchets qui pour une partie d’entre eux finissent dans les cours d’eau, dans stations d’épuration ou dans la mer. D’où l’initiative lancée en 2020 par les contrats de rivières et la SPGE (Société publique de Gestion de l’Eau), une opération baptisée "Ici commence la mer" et qui se concrétise par la pose près d’avaloirs de petites plaques émaillées portant cette inscription.

Les déchets qu’on jette en rue, qu’on jette dans les avaloirs, ou même qu’on laisse dans les éviers de cuisine, atterrissent soit dans les stations d’épuration, soit directement dans les cours d’eau et de là dans la mer. On a déjà 250 communes qui sont partenaires des contrats de rivières de Wallonie et la plupart d’entre elles participent à cette action. En tout, on a réparti 2700 plaques ", précise Donatienne de Cartier d’Yves, pour les contrats de rivières de Wallonie.

Mais le travail à accomplir reste important : " Des déchets, on en trouve toujours. On peut revenir au même endroit plusieurs fois, on en trouve toujours. Et puis avec la crise du Covid il y a de nouveaux déchets qui sont apparus, comme les masques et les gants, et on en retrouve actuellement encore dans les cours d’eau ", constate-t-elle.

Articles recommandés pour vous