Regions Liège

Huy : la Ville se dote d’un nouveau réseau de caméras de surveillance

Caméra sur la façade de l’Hôtel de Ville de Huy

© RTBF – Martial Giot

A Huy, le réseau de caméras de surveillance installé en 2006 était devenu obsolète. Il visait plus à réguler la circulation qu’à surveiller la ville et était surtout concentré aux alentours de la Grand-Place. La Ville a décidé de s’équiper d’un nouveau réseau plus large et qui sera encore élargi. Aux 16 nouvelles caméras déjà installées, viendront s’ajouter une quinzaine d’autres dans une seconde phase. Les caméras et le logiciel de gestion et d’exploitation sont bien plus performants que l’ancien système. L'investissement global est de 680.000 euros. 

A propos de ce nouveau réseau, Eric Dosogne, le bourgmestre faisant fonction de Huy, explique : "Il sert aussi, mais de manière secondaire, pour gérer les flux de circulation mais avant tout pour pouvoir éluder et éviter, surtout, des délits. Précédemment, l’essentiel des caméras était situé sur la rive droite mais, ici, l’ensemble de la rive droite et de la rive gauche vont être couvertes de manière égale. On ne saurait malheureusement pas couvrir l’ensemble des rues de la ville de Huy. Mais, ici, le centre urbain est couvert et toute voiture qui va passer à Huy ou sortir de Huy sera vue à un moment donné par une caméra. On ne peut utiliser les images que dans le cadre de délits évidemment.".

Caméra installée sur l’ancienne église Saint-Mengold
Caméra installée sur l’ancienne église Saint-Mengold © RTBF – Martial Giot

Le Commissaire divisionnaire Jean-Marie Dradin, chef de corps de la police de Huy, précise : "L’idée de ce nouveau réseau est, dans un premier temps, d’arriver à couvrir les zones les plus sensibles de la ville, les plus festives, les plus animées et, dans un deuxième temps, d’avoir un maillage qui permet d’avoir une vue sur toutes les circulations entrantes et sortantes. Pas mal de nouvelles caméras couvrent des sites qui étaient déjà couverts par l’ancien réseau. Mais on ne s’est pas arrêté là. Le réseau est plus étendu et couvrira, à terme, pas mal de zones qui ne l’étaient pas par le passé. La technologie qui est comprise dans ces caméras permet non seulement d’avoir une image d’une extrême bonne qualité mais permet aussi l’exploitation d’une intelligence artificielle avec la reconnaissance de marques d’immatriculation, de personnes et des recherches ciblées.".

Jean-Marie Dradin ajoute que le nouveau système sera plus efficace à deux niveaux : "Lors de grands événements, la couverture sera meilleure et donc va permettre de mieux évaluer la gestion des foules, notamment pour un 15 août, par exemple. Ce nouveau réseau est également nettement plus performant pour faire des recherches à postériori et donc pour comprendre le déroulement d’un fait judiciaire, voire pour l’identification des auteurs.".

Articles recommandés pour vous