RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

"Humiliante", "Insultante", la nouvelle pub turque pour attirer les touristes supprimée après deux heures

Loading...
19 mai 2021 à 07:58 - mise à jour 19 mai 2021 à 15:48Temps de lecture2 min
Par Matthias Masini

La Turquie sort le grand jeu pour attirer les touristes cet été. Dans un nouveau spot publicitaire, le pays promet des vacances "garanties sans Covid” et “sans prise de tête”. Le nouvel argument de vente ? Un personnel totalement vacciné. "L’été dernier, des millions de visiteurs ont profité de nos resorts désinfectés. Cette année, nous avons un staff complètement vacciné", annonce fièrement la vidéo. La vidéo du ministère du tourisme est rapidement qualifiée d'"humiliante" sur la toile, avant d’être supprimée deux heures plus tard.

Dans la publicité, le personnel du secteur touristique porte un masque avec le logo “Profitez ! Je suis vacciné”. Pour l’opposition, cette pub “déshumanise” et “insulte” les travailleurs du secteur. "Nous avons un ministère qui humilie son propre pays !", a réagi le leader du parti socio-démocrate, Kemal Kılıçdaroğlu.

Sur les réseaux sociaux, on s’indigne de la vidéo et on pointe du doigt un asservissement du personnel touristique. On y voit une attestation de qualité du staff.

Le touriste est roi

Un pays, mais des règles qui ne s’appliquent pas pour tous. En effet, les touristes sont exemptés de la plupart des restrictions sanitaires. Ils peuvent aller au restaurant, au musée et voyager en Turquie et ce “sans prise de tête”.


►►► A lire aussi : Test PCR, Passenger Locator Form, quarantaine et zones rouges, où et comment voyager à partir de ce lundi 19 avril


De l’autre côté, loin des touristes, les Turcs attendent leur vaccin, retardé par les livraisons. Les restrictions dues au Covid-19 sont nombreuses : couvre-feu à 21h et le weekend, interdiction de voyages entre régions, accès interdit aux magasins et restaurants.

"Les touristes peuvent se rendre où ils veulent en Turquie sans être vaccinés, ni testés et sans quarantaine. Les citoyens, eux, sont tenus à distance des vacanciers, comme s’ils avaient la peste", s’insurge Adnan Kavuştur, un membre de l’opposition.

Le ministre des Affaires étrangères avait annoncé le 6 mai dernier à Berlin que "toutes les personnes qui pourraient croiser des touristes seront vaccinées à la fin du mois". Le tourisme représente 7,7% des emplois en Turquie, soit environ 2.2 millions. Pour le gouvernement, il faut sauver le secteur coûte que coûte et éviter une deuxième année désastreuse.

Articles recommandés pour vous