RTBFPasser au contenu

Cinéma - Accueil

"House of Cards" : sa troisième saison est deux fois plus piratée que la précédente

"House of Cards" : sa troisième saison est deux fois plus piratée que la précédente

Le 27 février dernier, Netflix dévoilait à ses abonnés la très attendue troisième saison de sa série politique portée par Kevin Spacey. Très vite, les nouveaux épisodes ont fait le tour du monde et comptaient en moins de 24 heures 681.889 téléchargements illégaux.

Un chiffre énorme, qui a doublé en un an. En comparaison, en 2014, la deuxième saison avait été piratée 320.927 fois au lendemain de sa diffusion sur la plateforme américaine.

La Chine, en tête des pays pirates

Avec 60.000 téléchargements illégaux, la Chine se présente comme le pays qui a le plus piraté cette troisième saison de "House of Cards". La Chine, où Netflix n'est d'ailleurs pas implanté, compte 20 millions d'habitants qui ont installé un VPN (Virtual Private Network) pour accéder malgré tout à la plate-forme américaine.

La France, qui s'est vu proposer l'offre de Netflix en septembre 2014, est le 8e pays de cette liste de pirates avec plus de 27.000 clics. Parmi les dix états cités par Excipio, cinq ont d'ailleurs accès à la plate-forme : les Etats-Unis, qui enregistrent 50.000 téléchargements, le Royaume-Uni (32.703), le Canada (27.584) et les Pays-Bas (20.402).

L'Inde (47.106), l'Australie (40.557), la Pologne (37.552) et la Grèce (20.551) complètent le classement. Chez eux, Netflix n'a pas encore posé ses valises. La firme prévoit tout de fois de s'installer au pays des kangourous le 24 mars prochain.

 

AFP Relax News

Articles recommandés pour vous