Icône représentant un article video.

Moteurs Formule 1

Horner ironise la position de Verstappen sur la grille : "Qu'il parte devant ou derrière, je suis inquiet"

Horner ironise la position de Verstappen sur la grille : "Qu'il parte devant ou derrière, je suis inquiet"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

27 août 2022 à 11:04Temps de lecture1 min
Par Maxime Berger avec Thibaut Rinchon

En Belgique ce week-end puis la semaine prochaine aux Pays-Bas, Max Verstappen (Red Bull), le Néerlandais né à Hasselt, évoluera en terrain conquis pour la reprise du championnat du monde de Formule 1 qu'il domine largement.

"Ce Grand Prix s'annonce intéressant pour nous, d'autant plus que nous avons pris une pénalité pour changement de moteur et de boite de vitesse. La course sera donc très excitante pour les supporters. On verra comment les qualifications vont se dérouler", a introduit Christian Horner, patron de Red Bull.

Spa, un tracé judicieux afin d'écoper d'une pénalité : "Quand vous regardez le tracé et les opportunités de dépassements, c'est un des meilleurs au calendrier. C'est beaucoup mieux de prendre notre pénalité ici qu'à Singapour par exemple.

"Suis-je inquiet ? Toujours. Qu'il parte devant ou derrière sur la grille, je suis inquiet. Il y a bien sûr beaucoup plus de risques, notamment durant le tout premier tour. Même de l'arrière de la grille, il peut effectuer une progression rapide au sein du peloton", a-t-il poursuivi.

Et de conclure, au sujet du team Mercedes : "On doit se concentrer sur nous-mêmes. Mercedes gagne constamment en compétitivité. Il faudra clairement compter sur eux lors des neuf dernières courses."

Articles recommandés pour vous