Icône représentant un article audio.

Le fantôme de la radio

Hommage à Jean-Luc Godard et à la Nouvelle Vague

Le Fantôme de la Radio

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Révolte, renouveau, rajeunissement… Autant de termes qui s’appliquent à la 'Nouvelle Vague', dénomination apparue à la fin des années 50 pour qualifier ce vent de fraîcheur qui souffle sur un cinéma français très installé, pour ne pas dire encroûté.

La 'Nouvelle Vague' n’est pas un courant cinématographique à proprement parler, ni un dogme fixé noir sur blanc dans un manifeste. Le terme désigne une poignée de jeunes auteurs, critiques et journalistes dont la volonté commune est de réaliser des films en toute liberté, loin des contraintes et autres diktats imposés par un 'système' qu’ils rejettent avec force.

Godard, Truffaut, Chabrol, Rivette ou encore Rohmer provoquent la rupture, parfois le scandale, en présentant des films très personnels dans lesquels le récit, la nature de l’histoire, la mise en scène et les techniques de tournage balaient d’un revers de pellicule l’académisme du 7e art.

1960 est l'année de Jean-Luc Godard. Son premier long métrage, A bout de souffle, avec Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg, sort en salle. Il rompt avec tous les codes du cinéma de l'époque. 

Il y a eu un moment critique en France, très fort, qui était la Nouvelle Vague. Qui était des gens qui ne connaissaient rien à la vie, quasiment rien à leur famille, rien à leur femme. Moi, j'ai connu des femmes, je ne sais pas, à 25 ans. Tout cela apporte à la fois une légèreté, une possibilité de violence et d'innocence. Et après, beaucoup de remords. - Jean-Luc Godard 

Le réalisateur Jean-Luc Godard, 1968 -
Le réalisateur Jean-Luc Godard, 1968 - © Corbis via Getty Images/Hulton Deutsch

Pour rendre hommage à Jean-Luc Godard, disparu le 13 septembre, Le Fantôme de la Radio revient sur l’avènement de la 'Nouvelle Vague', avec les témoignages de celles et ceux qui en ont été les animateurs : cinéastes, actrices et acteurs interviewés par les journalistes de la RTB puis de la RTBF, au cours de ces 60 dernières années.

 

A écouter aussi : Jean-Luc Godard, un portrait en archives

Par Ouï-dire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous