RTBFPasser au contenu
Rechercher

Hockey

Hockey Pro League : les Red Panthers, malgré un premier acte moyen, s’imposent largement contre les États-Unis (0-5)

Les Red Panthers face à l’Angleterre en hockey le 19 juin dernier.
25 juin 2022 à 20:30Temps de lecture2 min
Par Belga (édité par Jâd El Nakadi)

Les Red Panthers, l’équipe nationale belge féminine de hockey, ont battu les États-Unis sur le score de 0-5 lors de leur avant-dernier match en Hockey Pro League, samedi à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas. Les Belges retrouveront les Américaines dimanche pour leur dernier match de la compétition avant de se tourner vers la Coupe du monde.

En constante progression depuis la prise de pouvoir du coach néerlandais Raoul Ehren début 2021, les Panthers, désormais sixièmes mondiales et assurées de terminer à la 4e place du classement, ont joué sans France De Mot et Barbara Nelen, pas entièrement aptes physiquement pour défier la 15e nation mondiale.

Malgré quelques minutes de flottement et plusieurs penalty corners concédés, huit sur la seule première mi-temps, la Belgique a longtemps buté sur la gardienne américaine Kelsey Bing avant d’ouvrir le score. Louise Versavel a débloqué la situation, peu avant la pause, d’un superbe tir en revers à la retourne en pleine lucarne (0-1, 28e).

Mécontent du rendement de ses troupes dans le premier acte, insistant sur le manque de qualités dans les gestes de base et un manque d’énergie, le sélectionneur a vu sa phalange se mettre à l’abri sur un pc parfaitement transformé par Versavel (0-2, 37e), dont c’est le 35e but international en 212 matches avec les Red Panthers.

Montrant un visage très conquérant dans le second acte, la Belgique a marqué à deux reprises dans la même minute. D’abord grâce à un tip-in d’Abi Raye (0-3, 47e), ensuite sur un nouveau pc, cette fois transformé par Stephanie Vanden Borre (0-4, 47e). Raye, réserviste pour le Mondial, a inscrit un doublé sur un rebond de pc (0-5, 55e) afin de donner au score son allure définitive.

Ces rencontres face aux Américaines devaient initialement se tenir en mai à Chapel Hill, en Caroline du Nord, mais ont été reportées en juin et déplacées aux Pays-Bas.

La Belgique, qu’importe le résultat du deuxième match contre les Américaines dimanche (11h), toujours à Bois-le-Duc, terminera 4e, derrière l’Argentine, lauréate devant les Pays-Bas et l’Inde. C’est son meilleur résultat après avoir pris les 5e et 7e places lors des premières éditions.

Les Red Panthers prendront ensuite la direction de la Catalogne et Terrassa, où elles joueront la Coupe du monde. Versées dans le groupe D, les Belges affronteront l’Afrique du Sud (3/7), l’Australie (5/7) et le Japon (6/7).

Articles recommandés pour vous