RTBFPasser au contenu

Cinéma

Ho ho ho, la saison des films de Noël est lancée

Joyeux Noël Félix (réplique culte)
23 nov. 2021 à 06:003 min
Par Nicolas Buytaers

La saison des films de Noël vient de démarrer. Cette saison, elle s’ouvre juste après les films d’horreur d’Halloween pour se clôturer le 31 décembre. Petit retour historique sur une tradition aussi vieille que l’invention du Cinématographe.

Dans la famille (nombreuse) Spencer, je demande Max, un gamin farceur qui ne tient jamais en place. On ne peut pas le rater. Pourtant le jour de Noël alors que toute sa famille part en vacances, voilà notre Max oublié, seul à la maison. Une maison convoitée par deux cambrioleurs. Sauf que Max a décidé de ne pas se laisser ni de pas les laisser faire… Attendez une seconde, ça, normalement, c’est l’histoire de Kevin McCallister non ! ? Détrompez-vous. Aujourd’hui les studios aux Grandes Oreilles vous proposent sur leur site de vidéos à la demande le remake de "Maman, j’ai raté l’avion" intitulé "Maman, j’ai raté l’avion (ça recommence)" ! Notez que le titre en anglais est meilleur : "Home sweet home alone".

Loading...

Pourquoi ? Oui ça, c’est la question qu’on peut se poser on apprenant cette nouvelle. Pourquoi réaliser le remake d’un film qui se regarde encore avec un réel bonheur quelle que soit la génération. L’original, sorti en 1990, avait été créé par John Hugues (le pape du teen movie avec des chefs-d’œuvre comme "Breakfast club" et "La folle journée de Ferris Bueller") et réalisé par Chris Columbus (les deux premiers "Harry Potter"). Il y en avait de la qualité au générique de cette saga (en tout cas des deux premiers épisodes car les deux suivants n’étaient pas dingues). Sans oublier (même si aujourd’hui, Hollywood l’a oublié) l’adorable Macauley Culkin

Loading...

La seule bonne nouvelle qui se cache derrière la sortie de ce remake, c’est le début de la saison des films de Noël. Une saison à vivre sur Tipik et sur Auvio avec son dossier spécial films de Noël. Parmi tous les titres proposés, il y a "Les souliers de Noëlle". Nous sommes un soir de tempête (de neige). Un soir où Noëlle reste enfermée dans le grand magasin qui l’emploie. Elle y rencontre Charlie, son ange gardien, qui lui offre trois paires de chaussures. Et chaque paire lui fait revivre une soirée de Noël… Revivre pour changer, pour mieux apprécier, pour se souvenir ? Revivre pour quoi faire ? La réponse est à découvrir dans cette nouvelle interprétation touchante et amusante du célèbre conte de Noël de Charles Dickens "L’étrange Noël de Monsieur Scrooge" !

Loading...

Il y a 3 bonnes raisons pour aimer et regarder les films de Noël. Primo : qui dit Noël dit fêtes de fin d’année. Qui dit fêtes de fin d’année dit surtout fin de l’année tout court et comme 2021 n’a pas été une année dingue, vivement 2022. Deuzio : plus besoin de chauffage car les films de Noël réchauffent "encore au cœur et au corps" comme le chantait l’autre. Tertio : les films de Noël débordent de bons sentiments et, plus que jamais, nous en avons besoin ! En réalité, vous devez savoir que les films de Noël existent depuis l’invention du Cinématographe (ou presque). Le tout premier film de Noël s’intitule "Le Noël de Monsieur le curé" et il est sorti en 1906. Ce film raconte l’histoire d’un prêtre qui fait le tour de sa paroisse pour récolter des sous et offrir à sa communauté une crèche digne de ce nom. Il ne récolte pas grand-chose et le soir de Noël, il réunit tout ce qu’il faut… sauf que le couffin. Le berceau est donc vide. Il n’avait pas assez d’argent pour acheter un santon, un bébé Jésus. Oui mais voilà qu’arrivent deux anges et oh miracle…

Loading...

Ce film de 6 minutes, on le doit à la réalisatrice Alice Guy pour la société de production Gaumont. Alice est une femme incroyable. Elle est d’ailleurs considérée comme LA première réalisatrice de l’Histoire du Cinéma. Un art né en 1895. Alice réalise son premier film en 1896, "La fée aux choux" soit le premier film fantastique. Elle partira aux USA où, là aussi, elle sera l’une des pionnières du 7e Art. Une pionnière comme Georges Méliès qui, à la même époque a aussi réalisé un film de Noël intitulé "L’ange de Noël"… avec une fin triste pour le marché français et une fin heureuse pour le marché américain. Il avait déjà tout compris le Georges !

Loading...

Des films de Noël, on en compte plus de 175 à ce jour. Donc faites l’addition et la division. En 125 ans, cela veut dire qu’il est sorti/sort 1,4 films de Noël par an ! Des films qui ont approché tous les genres, comme la romance avec "Love actually", la comédie bien entendu avec "Le Père Noël est une ordure" (dont nous connaissons tous les répliques par cœur), l’horreur aussi avec "Black Christmas" sorti en 1973 (il est considéré comme le premier slasher movie), le mélodrame avec "Le Miracle de la 34e rue", le film d’animation avec "Le Grinch" ou l’excellent "Arthur Christmas" ou le film de guerre comme "Joyeux Noël" avec Guillaume Canet !

Le Grinch, il est vert, il n’est pas réellement gentil et il déteste Noël
Le Grinch, il est vert, il n’est pas réellement gentil et il déteste Noël Universal Pictures

Et s’il ne fallait en retenir qu’un de film de Noël, ce serait lequel pour vous ? Ne cherchez plus car l’ultime film de Noël reste sans conteste… "Piège de cristal". Oui, vous avez bien lu, le premier "Die hard" avec Bruce Willis dans le rôle de l’inspecteur John McClane est un pur film de Noël. Musclé certes mais un film de Noël quand même ! Un film que vous retrouverez sur toutes les meilleures listes de films de Noël des uns et des autres. Il existe même de boules de Noël à l’effigie de McClane !

Loading...

Sur le même sujet

07 déc. 2021 à 14:18
1 min
05 déc. 2021 à 23:04
3 min

Articles recommandés pour vous