Icône représentant un article video.

Monde

Hillary Clinton sur la répression des femmes en Iran : "C’est aussi la crédibilité de l’ONU qui est en jeu"

L’ancienne secrétaire d’État américaine et candidate à l’élection présidentielle Hillary Clinton a interpellé l’ONU sur la répression des femmes en Iran, à l’occasion d’un événement artistique à New York en face du siège des Nations unies intitulé "Eyes on Iran".

Selon l’ancienne secrétaire d’État, la cause des femmes iraniennes est d’une importance capitale "dans la lutte mondiale pour les droits de l’homme, la dignité humaine, la liberté humaine, l’égalité des sexes et la justice".

Pour rappel, l’Iran est secoué par des manifestations violemment réprimées depuis la mort en détention le 16 septembre dernier de Mahsa Amini, arrêtée trois jours plus tôt par la police des mœurs pour avoir, selon celle-ci, enfreint le code vestimentaire strict de la République islamique prévoyant le port du voile.

Plus loin dans son discours, l’ex-cheffe de la diplomatie américaine a notamment demandé l’écart de l’Iran de la Commission de la condition des femmes, car selon elle, "un pays qui viole systématiquement les droits des femmes et des filles n’a pas sa place au sein d’une commission dont le but est de protéger ces droits." Hillary Clinton avait également relayé une pétition internationale lancée il y a un mois et soutenue aussi par la vice-présidente Kamala Harris sur cette même question.

Selon elle, c’est également la crédibilité de l’ONU qui est en jeu, "chaque jour où l’Iran reste membre de cette commission".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous