RTBFPasser au contenu
Rechercher

Herald of Free Enterprise: il y a 30 ans, 193 personnes mourraient au large de Zeebruge

Herald of Free Enterprise: il y a 30 ans, 193 personnes mourraient au large de Zeebruge
06 mars 2017 à 08:40 - mise à jour 06 mars 2017 à 08:51Temps de lecture1 min
Par RTBF

Il y a trente ans jour pour jour, le 6 mars 1987, le ferry "Herald of Free Enterprise" sombrait dans la Mer du Nord, au large de Zeebruge. Une catastrophe qui allait faire 193 victimes et traumatiser la Belgique et le Royaume Uni.

Ce jour-là, le ferry quitte le port de Zeebrugge pour une traversée vers Douvres, mais les portes du garage sont restées ouvertes, comme une gueule effrayante qui engloutit des paquets de mer.

"Mon semi-remorque dépassait certainement de 3 à 4 mètres des portes, donc carrément sur l’arrière du bateau. L’arrière du camion était pratiquement à ras de la rampe au-dessus des hélices. Donc il était virtuellement impossible de fermer les portes, que ce soit au début ou pendant le voyage. Les portes sont restées ouvertes pendant tout le voyage, ça je peux vous le garantir", se souvient un chauffeur routier rescapé.

Tous ceux qui étaient au-dessus ont fait une chute de plusieurs mètres

Sans ces portes fermées, le navire sombre en une minute.

"Cela s’est passé très vite, en quelques secondes, le bateau s’est incliné tout de suite. C’est pourquoi la plupart des gens ont été carrément projetés et ils sont tombés d'une hauteur qui correspond à la largeur du bateau, en fait. Tous ceux qui étaient en-dessous sont tombés dans l'eau, tous ceux qui étaient au-dessus ont fait une chute de plusieurs mètres. Tous ceux qui ont sauté à l’eau ont été sans doute emportés par le courant et trois à quatre minutes plus tard, ils étaient morts", raconte le docteur Vanhonacker, qui faisait partie des secouristes à l'époque.

Le ferry s'échoue sur un banc de sable, les opérations de secours débutent très vite, mais sur les 539 passagers, 197 seront engloutis ou mourront d'hypothermie.

Et une cérémonie de commémoration a débuté à 9 heures à Zeebrugge. Les survivants, les familles des victimes et les équipes de secours y ont été conviés.