RTBFPasser au contenu

Hep Taxi

Hep Taxi : Soprano, le rappeur marseillais sur orbite avec son nouvel album, « Chasseur d’étoiles »

Le rappeur Soprano, invité d'Hep Taxi pour son album, " Chasseur d'étoiles"

Premier rappeur à remplir les stades, deux millions d’albums, près de deux milliards de vues sur YouTube. Ce gamin des cités de Marseille devenu symbole de réussite est plus populaire que jamais. Retour sur sa fabuleuse ascension dans Hep Taxi. Une rencontre feel good.

C’est dans un quartier Nord de la cité phocéenne qu’a grandi, l’aîné des cinq enfants M'Roumbaba. Le père, homme à tout faire sur des pétroliers est rarement présent. La mère, femme de ménage, éduque la tribu. " C’était la boss " explique Saïd, déjà surnommé Soprano par ses potes de la cité Plan D'Aou. La famille, originaire de l'archipel des Comores, y vit en nombre. " Mes oncles et mes tantes, les neveux de mes parents habitaient chez moi aussi " dit Soprano. Et d’ajouter : " Mes plus beaux souvenirs, c’était quand j’étais là-bas. C’est en sortant de là que tu te dis : comment on a fait ? Que j’ai capté les problèmes de précarité, de misère, de violence ou de chômage ".

Soprano, la musique dans la peau dès l’enfance

" J’avais 5 ans. Michael Jackson est arrivé. Il nous tape les tympans et le cœur. A partir de là, je veux faire de la musique " déclare l’artiste. Il a déjà découvert la puissance des chants religieux et traditionnels à l'école coranique d’un de ses oncles. " La voix, les vibratos… Encore maintenant, j’adore " concède Soprano. Celui qui découvre le rap avec Benny B, IAM et NTM, monte, son groupe Psy 4 de la rime à 14 ans. Avec ses cousins, Alonzo et Vincenzo et son ami d'enfance, Sya Styles, on faisait déjà des concerts dans les maisons de quartier avec nos propres morceaux ".

Akhenaton d’IAM révèle Soprano sur la scène rap

Akhenaton, franchement, il a changé ma vie ! " déclare Sopra qui ne revient toujours pas du coup de téléphone inattendu de l’auteur de Je danse le Mia qui veut alors produire le quatuor. Block Party paraît en 2003. A l’instar de son mentor, Soprano crée son propre label où il enchaîne moult collaborations. Quatre ans plus tard, c’est la sortie de son premier album solo, Puisqu'il faut vivre. Y figure " Parle-moi " qui exorcise une blessure toujours vive. Une chanson adressée à son fils inconnu, né sous X dont Soprano n’a appris l’existence que quelques mois après la naissance. Un choc pour l’adolescent de 16 ans.

Soprano au faîte de la gloire

Les albums se succèdent, La Colombe puis Le Corbeau. Complémentaires, ils peuvent se concevoir comme les deux faces de l’artiste. L’un peace and love et l’autre, sombre comme ses tourments. Le suivant Cosmopolitanie confirmera l’envol de sa carrière. Mais rien à voir avec l’explosion de L’Everest, écoulé à 850.000 exemplaires qui l’amène à se produire au Vélodrome de Marseille.  Un truc de ouf s’exclame ce grand fan de l’OM. Premier rappeur à remplir un stade. Et en prime, celui foulé par son équipe de foot préférée. Johnny et Céline Dion y ont également fait le show.

Je voulais que mon père le voie pour qu’il comprenne qu’il fallait me faire confiance "

Un concert exceptionnel à plus d’un titre pour le rappeur. Pas seulement en raison des 65.000 personnes venues l’acclamer. Son père, qui s’était toujours opposé à ce qu’il fasse de la musique, son métier, est dans l’assemblée. " Je voulais que mon père le voie pour qu’il comprenne qu’il fallait me faire confiance " dit Soprano. " L'Everest Tour " est aussi la plus grosse tournée française de l'année 2017 avec plus de 100 dates à guichets fermés à travers l'Hexagone.

Soprano rejoint les Enfoirés et The Voice

L’homme compose On fait le show, l’hymne 2018 des Enfoirés, participe à l’aventure The Voice Kids. Avant de s’installer aux côtés de Mika, Jennifer et Julien Clerc à The Voice où il demeure le premier représentant des musiques urbaines.

Ses émoluments ont été versés à des associations qu’il parraine à travers sa fondation, Rainbouw. Il finance également des hôpitaux en Afrique et ne reste pas insensible au sort des enfants défavorisés. Par exemple, la construction d’un orphelinat aux Comores. Une manière pour cet artiste au grand cœur d’honorer son incroyable destinée.

Soprano qui a publié son autobiographie, Mélancolie anonyme (2015) aux éditions Don Quichotte, a également fait son entrée au Musée Grévin. Mais aussi, ses premiers pas au cinéma dans Taxi 5 et Tout simplement noir. Il y joue son propre rôle comme dans la série, Validé de Canal +. Des expériences qui l’ont enthousiasmé.

Soprano au plus près des étoiles

En septembre dernier, sortait son septième album, Chasseurs d’étoiles. Une ode aux années 80 où Soprano poursuit son voyage dans les textes universels en distillant des clins d’oeil à l’espace et de nombreux hommages… Notamment à son père décédé du Covid en mai 2020 à travers la chanson, Le Roi Lion ou encore avec Cher Daniel, à Balavoine dont il fut l’un des plus grands fans.

Un sacré parcours que celui de Soprano ! " Je ne peux pas banaliser ça. Ca n’arrive pas à tout le monde. C’est tombé sur moi. J’essaye d’avoir les pieds sur terre et de quand même prendre du recul " conclut-il. Ses trois enfants et son épouse veillent au grain…

Hep taxi !

Soprano

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Retrouvez Soprano dans Hep Taxi, ce dimanche 16 décembre à 20h40 sur La Trois et en replay sur RTBF Auvio !

Sur le même sujet

19 janv. 2022 à 14:39
2 min

Articles recommandés pour vous