Nos producteurs locaux

Henri, de l'informatique à l'élevage

Henri Louvigny, 38 ans, est éleveur en agriculture biologique depuis 7 ans à Bougnimont (Libramont-Chevigny). Une reconversion après des études et 6 ans dans l’informatique. 

Depuis toujours, Henri Louvigny a été plongé par le monde agricole. Fils, petit-fils et arrière petit-fils d’agriculteur, il choisit toutefois d’étudier l’informatique. Un secteur où il travaille 6 ans, avant de revenir à la ferme familiale. " J’avais besoin de retrouver un métier manuel ", explique Henri Louvigny. Il décide alors de reprendre l’exploitation. " C’est tout l’inverse de l’informatique. La ferme, ce n’est pas une science exacte. Le travail est basé sur l’expérience et l’innovation ", précise l’agriculteur. " On travaille avec du vivant, la terre, en extérieur. On voit nos animaux évoluer ", ajoute Henri Louvigny. Il travaille beaucoup plus, mais cette fois, sans compter ses heures. " Je suis beaucoup plus heureux dans ce métier. Ce n’est d’ailleurs pas un métier pour moi, mais une passion ", précise Henri Louvigny. A la ferme, les journées se suivent mais ne se ressemblent pas.

© Tous droits réservés

Agriculture connectée

La Ferme Louvigny est très active sur les réseaux sociaux et son site internet est performant. " J’essaye d’utiliser mes connaissances en informatique au profit de l’exploitation ", explique Henri Louvigny. Cet optimiste de nature n’hésite pas à essayer de nouvelles choses, comme les classes vertes virtuelles pendant le confinement, et innove dans le secteur en partageant son quotidien. " Il y a une vraie demande des gens de savoir ce qui se passe à la ferme, parce qu’ils sont de plus en plus déconnectés du monde agricole. Avant, beaucoup de famille avaient un agriculteur parmi eux, ce n’est plus le cas ", dit Henri Louvigny. Chaque jour, il partage la réalité de son travail via sa page Facebook. Des photos prises avec son téléphone et des posts spontanées qui rencontrent un public intéressé. Pour cet agriculteur, le client doit être impliqué dans son travail.

© Tous droits réservés

La philosophie du co-élevage

Cet agriculteur dit travailler en co-élevage avec sa clientèle. " Chacun a son rôle, moi de produire et les clients de manger. Ce qu’il faut, c’est partager les informations pour pouvoir s’améliorer ", explique Henri Louvigny. Le co-élevage, intègre les consommateurs en leur expliquant ce qu’il se passe à la ferme. " On fait aussi une enquête de satisfaction après les colis, pour pouvoir s’améliorer en fonction des remarques ", précise l’agriculteur. La Ferme de Louvigny organise une porte ouverte chaque année la " Fancy Ferme " et des stages pour les enfants, en collaboration avec les Ecuries du Thiers du Mont. " On veut que les gens voient ce qui se passe dans la ferme et aussi attirer les enfants qui sont les consommateurs de demain, pour qu’ils voient tout de suite la réalité du métier ", dit l’éleveur. Dans cette ferme bio, le travail se fait en toute transparence.

Articles recommandés pour vous