RTBFPasser au contenu

Societe

27 cents de plus par m3: l'eau wallonne fait-elle déborder le vase?

27 cents de plus par m3: l'eau wallonne fait-elle déborder le vase?
16 janv. 2014 à 00:31 - mise à jour 16 janv. 2014 à 06:282 min
Par Eric Destiné

Ouvrir son robinet, c'est un geste que Marie-Paule Paulus, gérante d'un salon de coiffure en région liégeoise, fait plusieurs dizaines de fois par jour. Il lui serait impossible de se passer d'eau. Malheureusement, c'est un poste de dépense qui devient de plus en plus important dans le budget de fonctionnement de son salon. Elle consomme près de 250m3 d'eau pour le salon et l'habitation. Elle paie à la Société wallonne des eaux un peu plus de 200 euros par mois et autant lors de la régularisation annuelle. Ces dernières années, sa facture a toujours augmenté: "Ça commence à compter sérieusement témoigne-t-elle. Avant, on ne le ressentait pas aussi fort que maintenant. Il faut commencer à faire attention".

Et ce n'est pas fini. Cette année encore le prix de l'eau va augmenter: + 27 cents par mètre cube par rapport à l'an passé pour les clients de la SWDE, la société qui couvre 65 % du territoire wallon. Première explication: la baisse de la consommation. "A l'échelle de l'Europe, nous avons un des taux de consommation les plus bas, de l'ordre de 80 à 85m3 par ménage explique Eric Smits, président du Comité de direction de la SWDE. Et les gens doivent comprendre, même si ce n'est pas facile, que nous avons des coûts fixes très importants. Dès lors chaque baisse de consommation, mécaniquement, entraine une augmentation de tarif, puisque le tarif doit équilibrer nos comptes".

Ces coûts fixes dont parle Eric Smits, sont principalement liés à des projets d'investissements. Malgré des efforts de maîtrise des coûts, la SWDE doit continuer à investir dans son réseau de distribution, mais aussi pour l'épuration. C'est une obligation européenne. On traite mieux les eaux usées qu'auparavant mais cela coûte cher. Résultat: l'augmentation du prix de l'eau est une tendance lourde. Le prix de l'or bleu a presque doublé en moins de 10 ans. En 2005, il fallait débourser 252 euros pour 100 mètres cubes d'eau... en 2014, ce sera 467 euros si le tarif de la SWDE est accepté par le SPF Économie.

Est-ce bientôt fini ?

Quand cela va-t-il s'arrêter ? Dans quelques années, selon Cédric Prevedello, Conseiller scientifique chez Aquawal, l'Union professionnelle des opérateurs publics du cycle de l'eau qui regroupe les principaux producteurs et distributeurs en Wallonie: "Aujourd'hui le prix d'un mètre cube d'eau, c'est 4,6 euros. Il devrait monter à 5,5 euros à l'horizon 2020. A partir de cette date le prix de l'eau ne va pas diminuer mais se contentera de suivre l'inflation, de sorte que ça ne pèsera plus de plus en plus lourd dans le budget des ménages. Cela restera une dépense constante. Pourquoi 2020 ? Car d'ici là, il y a encore des stations d'épuration a réaliser, essentiellement de petite taille, dans certains villages"'.

En attendant, les Wallons devront donc continuer à mettre la main au portefeuille.

Eric Destiné, Anne-Catherine Croufer

Prix de l’eau en Wallonie, nouvelle augmentation

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous