RTBFPasser au contenu

Regions Hainaut

Hausse des vols de vélos : nos conseils pour protéger son vélo des voleurs

Hausse des vols de vélos : nos conseils pour protéger son vélo des voleurs
20 janv. 2022 à 08:042 min
Par Charlotte Legrand

Les jours sont courts, ce qui peut favoriser certains types de criminalité, comme les vols de vélos. Difficile d’établir des statistiques globales, les chiffres diffèrent très fort d’une commune à l’autre.
Cependant, aux abords de certaines gares, comme Jurbise ou Lens, pas mal de vols ont eu lieu ces derniers mois. Les navetteurs redoublent de vigilance. Surtout quand ils ont déjà été victimes de ces vols.

 

Premier conseil : la visibilité. Bien en vue, dans un lieu de passage, votre bicyclette sera moins vulnérable qu’au fond d’une ruelle. L’emplacement du parking est une première donnée à prendre en compte.

"Mon vélo, qui en voudrait ?"

Vous aussi, vous pensez qu’il faudrait être fou pour voler votre vieille bicyclette ? Détrompez-vous ! Votre "tas de ferraille" a une valeur pour qui s’y connaît en revente de métaux. Des vélos en piteux état, mal protégés, peuvent ainsi disparaître en quelques secondes, cibles d’un vol "opportuniste".

"Avec ce qu’il m’a coûté, je ne fais plus de frais !"

La tentation est là, après avoir cassé sa tirelire pour un nouveau vélo : débourser un minimum pour les "petits extras". Parmi eux, le cadenas.

Erreur fatale : c’est justement lui qui vous protégera le mieux des voleurs. Nos conseils :

  • bannissez les cadenas "câble", ou "spirales", si faciles à couper à la pince

  • évitez aussi leurs cousins qu’on surnomme les "pythons" ou les "boas", ces gros cadenas cabossés : il est assez facile de s’en débarrasser.

  • pour se protéger efficacement, il faut passer par les cadenas "en U" ou des chaînes robustes, difficiles à scier. Comptez entre 50 et 150 euros pour du matériel de qualité.

© Tous droits réservés

Marquer son vélo

Les zones de police et certains services de prévention proposent des séances de marquage des vélos, directement sur le cadre de votre deux roues. Une façon de maximiser ses chances de retrouver sa bicyclette, au cas où elle réapparaîtrait dans la nature.

Et si mon vélo disparaît pour toujours ?

Il existe des assurances, contre le vol (mais aussi pour financer des réparations, un dépannage éventuel). Elles sont soumises à conditions. On vous demandera par exemple l’âge de votre "bécane". Au-delà de quelques années, vous ne pourrez plus l’assurer. En cas de problème, la compagnie d’assurances vous demandera où vous avez laissé votre vélo, comment il était attaché… Là encore, pas de bon cadenas, pas de remboursement. Pensez à conserver la facture de votre dispositif antivol.

© Tous droits réservés

Sur le même sujet

27 févr. 2022 à 13:00
7 min
17 janv. 2022 à 17:47
2 min

Articles recommandés pour vous