RTBFPasser au contenu

Hausse des cas de Covid en Belgique: la France renforce ses conditions d'entrée sur son territoire

Loading...

Pour entrer sur le territoire français en provenance de la Belgique, il vous faudra désormais montrer soit un schéma vaccinal complet, soit le résultat d'un test qui date désormais de moins de 24 heures (et non plus 48 heures comme c'était le cas jusqu'ici): c'est ce qu'indique le Ministère des Affaires étrangères sur son "avis de voyage" pour la Belgique, mis à jour ce 12 novembre.

Le nombre de contaminations ne cesse d'augmenter en Belgique, au point que notre pays est désormais le sixième au monde où le virus circule le plus, selon les chiffres d'OurWorld in Data.

"En raison de l’évolution récente de la situation sanitaire en Belgique, précise le site,  les conditions d’entrée en France sont renforcées. Les voyageurs (à l’exception des enfants de moins de 12 ans) en provenance de Belgique ne pouvant justifier d’un schéma vaccinal complet devront présenter le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique réalisé moins de 24 heures avant le départ."

Etant donné qu'avec l'encombrement actuel des centres de tests et des laboratoires, le délai de résultat d'un test PCR dépasse régulièrement les 24 heures, il ne reste guère aux Belges non vaccinés que la possibilité d'un test antigénique (réalisable chez certains pharmaciens) pour répondre à ces conditions d'entrée sur le territoire français.

Pour prouver ce résultat récent, rien ne change pour l'utilisateur belge, qui devra toujours montrer son certificat européen: ce sont les conditions de l'application de scan française qui devraient être modifiées.

Quelques exceptions

Cette obligation ne concerne pas les déplacements des professionnels du transport routier dans l'exercice de leur activité.

Les déplacements terrestres d'une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence ne sont pas concernés non plus, tout comme les déplacements professionnels dont l'urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d'un test ou examen de dépistage, selon les autorités françaises.

Ces mesures sont appliquées à une série d'autres pays dont l'Allemagne.

Sur le même sujet

19 nov. 2021 à 13:05
2 min
10 nov. 2021 à 12:33
3 min

Articles recommandés pour vous