iXPé

Harry Potter : Hogwart’s Legacy banni d’un forum de jeux vidéo

© Hogwart’s Leacgy – Portkey Games – Warner Bros.

Alors que nous sommes à quelques jours de la sortie du très attendu Hogwart’s Legacy, ResetEra, forum notoire de jeux vidéo à l’ère des réseaux sociaux a annoncé hier soir que toute discussion du jeu sur sa plateforme était interdite.

C’est la première fois qu’un jeu AAA est persona non grata sur la plateforme. |
C’est la première fois qu’un jeu AAA est persona non grata sur la plateforme. | © ResetEra

Au-delà du fait que le jeu incarne une énième vache à lait de la licence Harry Potter, les admins de ResetEra ont décidé de bannir toute publicité et topic de leur plateforme car, selon eux, J. K. Rowling est une personne intolérante.

Toujours selon les admins du site, J. K. Rowling, de par sa notoriété et ses tweets, ne cache plus ses idées transphobes. Elle utiliserait l’influence de son succès afin de soutenir des lois transphobes.

C’est la première fois qu’un forum de l’envergure de ResetEra prend une telle décision pour un jeu triple A. La décision a été mûrement réfléchie de la part des administrateurs afin de protéger ses membres transgenres.

J. K. Rowling, cette vieille tante qu’on veut oublier

Et pour le coup, la décision de ResetEra semble pertinente au vu des casseroles qui traînent derrière l’autrice de la saga Harry Potter. Tout commence en 2018 sur Twitter où Rowling like un tweet transphobe : "Les femmes trans sont juste des hommes en robe." Ce premier like est le début du long chemin de likes que Rowling va donner à des personnes transphobes.

Elle enfonce le clou en juin 2020 en tweetant elle-même.

Loading...

Son tweet fait référence au terme "people who menstruate", des personnes qui ont des menstruations. Selon elle, les seules personnes qui ont leurs règles sont des femmes (cisgenres). Évidemment, la communauté des personnes transgenres, et surtout les hommes transgenres, reçoit cette remarque en pleine figure.

Dans une autre série de tweets, Rowling comparait la prise d’hormones à des thérapies de conversion. Que ces prises d’hormones étaient les "nouveaux antidépresseurs pour les jeunes".

Au fil des années, les acteurs phares de la saga n’hésitent plus à dire tout haut ce qu’ils pensent au sujet de l’autrice. Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint affichent clairement leur soutien aux personnes transgenres et veulent toujours plus s’éloigner de l’autrice transphobe. A contrario, et de façon assez attendue, d’autres acteurs de la saga, plus âgés, comme Helena Bonham Carter, soutiennent toujours l’autrice.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous