RTBFPasser au contenu

Outside

Halloween : retour à l’essence de la Nuit de la Samain au Parc d’Enghien

Halloween : retour à l’essence de la Nuit de la Samain au Parc d’Enghien
29 oct. 2021 à 07:082 min
Par Caroline Veyt

Caroline Veyt nous emmène au Parc d’Enghien, pour partir à la découverte des origines des fêtes et des traditions d’Halloween avec Les Macabres.

Outside

Les Macabres, au Centre Culturel d'Enghien

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce week-end est un week-end particulier, c’est celui où les vivants et les morts se frôlent. Depuis la Nuit de la Samain – célébrée chez les Celtes – jusqu’à notre Toussaint, en passant par El dia de los muertos au Mexique ou la plus commerciale Fête d’Halloween, partout il est question de ces deux mondes qui se croisent.

Ce que propose le Parc d’Enghien, c’est de revenir à l’essence de la Nuit de la Samain telle qu’elle était fêtée dans la tradition celtique. Retrouver nos morts, échanger avec eux sans pour autant assortir ces retrouvailles d’accessoires ensanglantés.

Dès ce vendredi soir, deux parcours vous sont proposés au Parc d’Enghien : des parcours faits de courtes pièces de théâtre, qui vous feront déambuler dans les différents bâtiments qu’abrite le parc.

Plongée dans le monde de "l’entre-deux"

Le premier parcours s’intitule Mort ou Vif. Il est destiné aux plus de 10 ans. Et il est composé de trois courtes pièces d’auteurs contemporains : le Canadien Patrice Wiedmann et le Français Michel Roset qui sera d’ailleurs là samedi soir pour assister à l’une des représentations.

Ce sont des pièces dans lesquelles il y a de l’humour noir, on sent que la mort rôde mais ce n’est jamais effrayant et c’est bien pour ça que le parcours convient aux plus de 10 ans.

Vous démarrerez dans la crypte de la Tour de la Chapelle Castrale ; c’est un lieu qui a dû servir au recueillement dans le passé.

Dans cette chapelle souterraine qui, dans l’histoire, s’apparente à un cimetière, vous allez croiser des vivants. Ou des morts. On ne le sait pas forcément. On est dans un entre-deux…

Ensuite, vous partirez vers le Château pour y rencontrer le Dr Walter, censé soigner vos âmes. Mais comme il ne sera pas disponible tout de suite, vous serez amenés à patienter dans l’antichambre. Un endroit étrange où vous rencontrerez trois personnes qui découvrent qu’elles ne sont pas forcément vivantes. Et si elles ne le sont pas, il y a peut-être un moyen de le redevenir…

Et puis, vous serez enfin reçus par le Dr Walter, qui a aussi invité un voisin un peu bizarre, qui a pâle figure. Et évidemment, il va se passer des choses assez dramatiques, des coupures de courant et tout le monde cherchera le coupable…

Les années rugissantes

Le second parcours s’adresse plutôt aux jeunes ados et à leurs parentsC’est un parcours très varié, composé de quatre courtes pièces originales qui se déroulent toutes dans le premier quart des années 1900.

Il y sera question de l’après-guerre, de cinéma muet, d’exorcisme – qui est sans doute l’aspect qui peut faire peur aux plus jeunes.

Vous croiserez un soldat qui rentre du front et décide de devenir une meilleure version de lui-même, ce qui ne plaira pas à son ancien comparse qui se vengera ; des femmes qui se nourrissent de la peine des gens et sont désespérées que la guerre soit finie parce qu’ils sont tous heureux ! Or, elles ont besoin de leur dose de malheur… il y a une nonne qui voudrait bien aider une jeune fille possédée par le démon mais qui ne se souvient plus des formules… Tout un monde parallèle qui fait frissonner sans terrifier !

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a des parcours organisés dès ce vendredi et jusqu’à dimanche soir. Et pour clôturer ce grand week-end macabre, le ciné-club de dimanche propose la comédie musicale "The Rocky horror picture show" de Jim Sharman, de quoi trembler sérieusement. C’est à 22h30 dimanche soir donc pour les plus de 16 ans et les déguisements sont les bienvenus !

Toutes les infos sur le site ccenghien.com

Articles recommandés pour vous