Régions Brabant wallon

Coup d’envoi du chantier de pôle sportif à Jodoigne, un ambitieux projet pour l’est du Brabant wallon

Pour la pose de la première pierre, de gauche à droite : Adrien Dolimont (ministre wallon des infrastructures sportives), Tanguy Stuckens (président du collège provincial), Jean-Luc Meurice (bourgmestre de Jodoigne) et Mathieu Michel (secrétaire d'Etat).

© Hugues Van Peel - RTBF

03 mai 2022 à 14:09 - mise à jour 03 mai 2022 à 14:38Temps de lecture2 min
Par Hugues Van Peel

Les autorités communales de Jodoigne ont officiellement lancé ce mardi le chantier de construction du nouveau hall sportif sur la plaine de la Gadale. L’ancien hall avait été ravagé par une tempête en 2016. Il aura donc fallu six ans pour faire aboutir le projet.

"Je suis très heureux aujourd’hui, confie Jean-Luc Meurice, bourgmestre de Jodoigne. C’est un projet conséquent, on s’est demandé s’il allait pouvoir démarrer. Maintenant il est en route, je suis vraiment très content."

Concrètement, c’est un bâtiment de 5.600 m² qui va sortir de terre (avec installation de chauffage biomasse, parkings et voiries d’accès). On pourra y pratiquer différentes disciplines: basket, mini-foot, handball, badminton, tennis, tennis de table, arts martiaux, tir à l’arc et escrime. Si tout va bien, le chantier devrait s’achever en septembre 2023.

Adossée à ce hall sportif, une nouvelle piscine sera également construite. Les travaux commenceront normalement fin 2022 et devraient durer deux ans.

La construction du hall sportif est officiellement lancée, la piscine suivra dans quelques mois.
La construction du hall sportif est officiellement lancée, la piscine suivra dans quelques mois. Ville de Jodoigne

De gros subsides régionaux et provinciaux

Montant global de l’investissement? Environ 22 millions d’euros. La Région wallonne a débloqué 2,5 millions pour le hall et 3,5 millions pour la piscine. La Province du Brabant wallon a été encore plus généreuse en accordant 4 millions pour le hall et 3,5 millions pour la piscine. Jodoigne payera le solde. Le caractère "supra-communal" du projet a été décisif pour l’octroi des subsides.

"On voit qu’il y a vraiment une vision à long terme du développement sportif, explique Adrien Dolimont, le ministre wallon en charge des infrastructures sportives. Le fait d’avoir réservé ici douze hectares pour le sport, c’est magnifique. Et on sait que quand on développe une infrastructure de qualité, ça attire inévitablement l’ensemble des communes voisines."

"C’est la dimension qui nous paraît la plus importante au niveau provincial, ajoute Marco Bastin, député provincial responsable des sports. Il y a une carence en hall sportif dans cette partie de la province. Le domaine sportif qu’on fait ici ne va pas uniquement servir à Jodoigne, il va servir à l’ensemble de l’est du Brabant wallon bien entendu."

Piscine et hall sportif profiteront de la même cafétéria.
Piscine et hall sportif profiteront de la même cafétéria. Ville de Jodoigne

Intéressés par ce projet, les responsables des communes voisines sont venus assister à la pose de la première pierre.

"Nous avons un hall sportif chez nous, mais pas de cette ampleur naturellement, explique Mireille Benoit, échevine des travaux à Ramillies. Et on n’aura pas autant de sports que Jodoigne. C’est donc très intéressant pour nous, notamment pour nos écoles. Les élèves pourront venir ici via le RAVeL. C’est un plus, surtout pour la piscine."

Le futur pôle sportif de la Plaine de la Gadale à Jodoigne

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

D'autres développements futurs

Le hall et la piscine n’occuperont pas la totalité des douze hectares réservés aux infrastructures sportives. Dans quelques années, d’autres projets verront le jour.

"Dans le plan masse qui a été fait, on a aussi prévu une piste d’athlétisme, deux terrains de football, des terrains de tennis et de padel et plein d’autres sports, précise Valéry Kalut, président de la Régie communale autonome, pilote du projet. Tout cela n’est pas budgété malheureusement. Mais si on continue à avoir des subsides de la Province et de la Région, alors ce sera possible."

Sur le même sujet

Jodoigne, une des nombreuses communes à soutenir les Ukrainiens

Regions

Articles recommandés pour vous