RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Haïti: mobilisation citoyenne contre les enlèvements et le Premier ministre

Des Haïtiens manifestent contre l'insécurité à Port-au-Prince, le 29 mars 2022
29 mars 2022 à 21:51Temps de lecture1 min
Par AFP

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté pacifiquement mardi dans la capitale haïtienne face à la recrudescence des enlèvements crapuleux et contre le Premier ministre, vu par les protestataires comme incompétent pour assurer la sécurité de la population face aux gangs.

"On est fatigués de prendre des balles, d'être kidnappés: on demande à M. Ariel Henry, comme il a prouvé qu'il était incapable, de laisser le pouvoir", assène Robens Dorvil, participant à la marche citoyenne à Port-au-Prince, qui réclame la démission du Premier ministre.

"Beaucoup de gens au sein de la communauté haïtienne sont victimes de l'irresponsabilité de l'État", déplore le manifestant.

Le long du parcours à travers la capitale, gardé par un important dispositif policier, une foule bigarrée a scandé pendant plus de trois heures des slogans hostiles au gouvernement en place et aux forces de l'ordre, accusés de passivité face aux bandes armées.

Emprise des gangs

Haïti est, depuis des mois, sous la coupe réglée de gangs dont l'emprise s'est largement étendue au-delà des quartiers défavorisés de Port-au-Prince.

Réclamant des rançons de plusieurs milliers, voire plusieurs centaines de milliers de dollars américains aux proches de leurs victimes, même les plus pauvres, les bandes armées ont imposé un climat de terreur dans la principale ville d'Haïti où les rues sont désertées dès la tombée de la nuit.

 

Sur le même sujet

Haïti : au moins 234 morts ou blessés à Cité Soleil entre le 8 et le 12 juillet

Monde Amérique centrale

Assassinat du président haïtien : le Colombien inculpé aux Etats-Unis plaide non-coupable

Monde

Articles recommandés pour vous