RTBFPasser au contenu

Regions Hainaut

Hainaut : les carnavals sont annulés tant que le baromètre covid sera rouge ou orange

Illustration
25 janv. 2022 à 16:21 - mise à jour 25 janv. 2022 à 17:262 min
Par Belga

La vague du variant omicron a un impact important en province de Hainaut. Le gouverneur faisant fonction de la province, Guy Bracaval, a indiqué mardi dans un communiqué que les bourgmestres du Hainaut, à l'issue de leur conférence tenue mardi, ont constaté "l'impossibilité d'organiser des activités carnavalesques et folkloriques en codes rouge ou orange, sur la base du baromètre validé par les autorités fédérales à partir du 28 janvier".

Les bourgmestres envisageront, en cas de retour en code jaune, la tenue de telles festivités, dans le respect sanitaire du moment. "Nous espérons que les mois à venir nous permettront de retrouver ces activités folkloriques qui constituent une partie importante de notre patrimoine culturel et qui nous manquent tant", a souligné le gouverneur. Les instances de Binche ont déjà annoncé lundi l'annulation du Carnaval 2022.  

Incompatibilité 

Les bourgmestres de la région du Centre ont indiqué mardi, dans un communiqué, que "l'application du CST, des mesures sanitaires et des règles HoReCa en code rouge ou orange sont incompatibles avec les carnavals et avec les activités folkloriques pendant lesquels la convivialité et le partage sont omniprésents".  Les bourgmestres ont ainsi décidé "dans un souci de cohérence, d'annuler les activités folkloriques de la région du Centre jusqu'au mardi 1er mars 2022 inclus".    

La prochaine réunion de la Conférence des bourgmestres se tiendra le mardi 8 février, au lendemain du Codeco du 7 février. "L'objectif de cette réunion sera de prendre attitude pour les activités folkloriques programmées jusqu'au 22 mars 2022 inclus."

Les bourgmestres du Centre ont souligné qu'ils sont "conscients de l'importance que revêt le folklore dans la Région du Centre" et qu'ils "veulent prendre des décisions au rythme des différents Codeco et de l'évolution de la pandémie". Les décisions seront ainsi annoncées de manière périodique.  

M. Bracaval a par ailleurs indiqué que l'incidence de la vague omicron en Hainaut a atteint plus de 2.000 cas sur 100.000 au cours des deux dernières semaines, soit un pourcentage de 2%. Les hospitalisations "classiques" sont en forte hausse, avec une augmentation de plus de 20% au cours des dernières 48 heures. Le phénomène engendre une pression non négligeable dans les hôpitaux où, comme dans les services de police et des zones de secours, l'absentéisme est de plus en plus important. Les hospitalisations en soins intensifs restent quant à elles stables.

 

 

Annulation des carnavals: reportage JT du 24/01/2022

Sur le même sujet

28 févr. 2022 à 14:44
4 min
12 févr. 2022 à 15:50
2 min

Articles recommandés pour vous