Guitar Heroes

Guitar Heroes : Pleins feux sur Steve Lukather

Guitar Heroes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

21 août 2022 à 10:07Temps de lecture1 min
Par Laurent Debeuf

Guitar Heroes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Difficile de trouver un guitariste plus prolifique que celui que nous allons observer dans l’émission les dimanches 21 et 28 août. En plus de sa place comme guitariste et membre fondateur du légendaire groupe californien Toto, ce sont carrément des milliers d’albums auxquels il a pris part en tant que musicien de session.

De Boz Scaggs, en passant par la BO de ''Flashdance'', de ''Physical'' d’Olivia Newton John, et toute une pléiade de tubes 80’s, jusqu’à l’album ''Thriller'' de Michael Jackson. Steve est aussi un excellent chanteur à la voix rauque et typée mise à égal niveau avec son jeu de guitare, dans certaines chansons de Toto ainsi que sur ses propres albums.

Loading...

Né un 21 octobre sur les hauteurs d’Hollywood, Steven Luke Lukather, se familiarise très tôt avec la musique. A l’âge de sept ans, il fait ses premières gammes au piano, non sans tâtonner un peu de batterie. C’est à la vision d’un show d'ED Sulivan que le jeune Luke aura sa révélation pour les six-cordes, ébloui par Georges Harrison des Beatles, à un point tel que son père lui offrit une guitare.

Loading...

Il se mit à travailler énormément, rejouant note à note les soli de Jeff Beck, Eric Clapton, Jimmy Page, Johnny Winter, ou encore, Jimi Hendrix. Étude approfondie qu’il poursuivra au lycée Grant High School de Van Nuys, sous la tutelle de Jimmy Wible. C’est au sein de cet établissement qu’il côtoiera d’autres virtuoses en devenir : Mike Landau, ainsi que ses futurs amis de Toto, les frères Porcaro et David Paich.

Loading...

Brassant tous les styles, toutes les époques, Laurent Debeuf met à l’honneur un guitariste légendaire en évoquant son histoire, ses inspirations et les artistes qui ont été influencés par son jeu, tous les vendredis entre 21h et 22h sur Classic 21 !

Sur le même sujet

Norbert Krief, de Trust à Johnny Hallyday en passant par Bon Scott

Guitar Heroes

Quand Toto a perdu son batteur légendaire: Jeff Porcaro

The Last Time

Articles recommandés pour vous