RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : une maternité de Marioupol évacuée de force vers la Russie

Evacuation d’habitantes de Marioupol

La mairie de Marioupol a dénoncé mercredi l’évacuation forcée vers la Russie d’une maternité de cette ville assiégée dans le sud-est de l’Ukraine où une autre maternité avait été bombardée par les Russes le 9 mars.

"Plus de 70 personnes, des femmes et du personnel médical ont été emmenées de force par les occupants de la maternité N°2 du district de la rive gauche", a affirmé la mairie sur Telegram.

Au total, plus de 20.000 habitants de Marioupol ont été évacués "contre leur gré" en Russie, selon la municipalité, qui affirme que les Russes leur ont confisqué leurs papiers et les ont redirigés "vers des villes russes éloignées".

Ces informations sont invérifiables de source indépendante, Marioupol étant assiégée depuis fin février avec des communications défaillantes.

Une autre maternité et un hôpital pédiatrique de Marioupol avaient été touchés par un bombardement le 9 mars suscitant l’indignation de la communauté internationale. Au moins trois personnes dont un enfant ont péri dans cette frappe.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov avait alors justifié le bombardement en assurant que le bâtiment de cette maternité servait, selon lui, de base à un bataillon nationaliste ukrainien.

"Cette maternité a été reprise depuis longtemps par le bataillon Azov et d’autres radicaux, et toutes les femmes en couches, toutes les infirmières et tout le personnel de soutien ont été mis à la porte", avait-il déclaré.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine: Kiev envoie 45 bus pour évacuer des civils à Marioupol, où Moscou a annoncé une trêve

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Moscou annonce un cessez-le-feu à Marioupol jeudi pour évacuer des civils

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous