Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : une intervention biélorusse ? Tikhanovskaïa et Zelensky n’y croient pas

© AFP

05 juil. 2022 à 15:22Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Paul Verdeau

Svetlana Tikhanovskaïa, la cheffe de file de la dissidence biélorusse, a estimé mardi qu’une intervention militaire biélorusse en Ukraine était peu probable, malgré l’alliance entre Moscou et Minsk.

"Je doute vraiment que les troupes biélorusses, les soldats participent à l’invasion de l’Ukraine", a-t-elle affirmé en conférence de presse à Varsovie.

Selon Mme Tikhanovskaïa, "l’armée biélorusse est extrêmement démoralisée".

Les soldats ne veulent pas combattre les Ukrainiens, qui sont pour eux une "nation amie", et "ils ne veulent pas mourir pour Loukachenko ou Poutine", a-t-elle poursuivi.

De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a abondé dans le même sens : "nous croyons que le Bélarus ne sera pas entraîné dans cette guerre, mais il y a des provocations, et elles continueront", a-t-il déclaré en visio-conférence lors du forum annuel du groupe The Economist sur le monde qui change, tenu cette année à Athènes.

"De nombreux missiles de différents calibres ont été tirés depuis le territoire du Bélarus et causé beaucoup de souffrances à l’Ukraine", a encore dit M. Zelensky.

"Cependant, nous comprenons que ce n’est pas dû à une décision du peuple biélorusse", a-t-il poursuivi, avant d’inviter les Bélarusses à "faire tout leur possible pour ne pas être entraînés dans cette guerre" et à "prendre leurs responsabilités".

M. Zelensky a toutefois indiqué que l’Ukraine serait "prête" en cas d’attaque du côté biélorusse.

Sur le même sujet

Jan Jambon remet les clés d'un bureau bruxellois à l'opposante biélorusse Tikhanovskaïa

Regions Flandre

Crise au sein du gouvernement britannique : Zelensky espère que Boris Johnson ne "disparaîtra" pas de la vie publique

Monde

Articles recommandés pour vous