Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : une base militaire dévastée par des missiles russes près de Kiev

Image d’illustration

© Belgaimage

Des missiles de croisière russes ont visé une base militaire située près de Kiev, la détruisant partiellement, a annoncé jeudi l’état-major ukrainien. "Vers 05h00 du matin (02h00 GMT), l’ennemi a lancé une attaque en tirant six missiles de croisière Kalibr sur une unité militaire à Lioutij, dans la région de Kiev", a indiqué à la presse Oleksiï Gromov, un haut responsable de l’état-major.

Selon lui, un bâtiment de la base a été détruit et deux autres endommagés, tandis qu’un des six missiles a été abattu par la défense antiaérienne ukrainienne. Ceux-ci ont été tirés depuis la Crimée, péninsule annexée en 2014 par Moscou, selon la même source.

D’autres bombardements au lance-roquette multiple ont visé la région de Tcherniguiv dans le nord de l’Ukraine, tirés depuis le Bélarus voisin, un allié de Moscou, a ajouté Oleskii Gromov, faisant état de "pertes" parmi les militaires ukrainiens.

Selon lui, les forces russes continuent de tenter d’avancer près de Siversk et de Bakhmout, dans le Donbass, région industrielle que Moscou ambitionne de conquérir. La situation y est "difficile mais entièrement sous contrôle", a assuré Oleskii Gromov.

Dans la région occupée de Kherson, dans le sud du pays, où les forces ukrainiennes mènent une contre-offensive, trois villages ont été repris aux Russes ces deux dernières semaines, a-t-il ajouté.

C’est une matinée agitée. Encore une fois, nous avons la terreur des missiles

D’autres responsables ukrainiens ont rapporté des bombardements russes dans plusieurs régions jeudi.

"C’est une matinée agitée. Encore une fois, nous avons la terreur des missiles", a relevé le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur Telegram, assurant pour autant que Kiev "ne se rendra pas et ne baissera pas les bras".

Au moins une personne a été tuée et deux blessées dans une frappe dans la région de Dnipropetrovsk, a annoncé sur Telegram son gouverneur Valentin Reznitchenko.

Le gouverneur de la région de Mykolaïv, dans le sud du pays, a rapporté un bombardement "massif" de missiles qui a détruit une école et fait au moins un blessé.

Le maire de Kharkiv la deuxième ville du pays dans le Nord-Est, a lui évoqué deux frappes à l’aide de missiles S-300 ayant provoqué des incendies.

Sur le même sujet

156e jour de guerre en Ukraine : Moscou et Kiev s’accusent mutuellement du bombardement de la prison d’Olenivka

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Zelensky dans un port pour superviser un premier chargement de céréales

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous