Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : un responsable russe évoque une annexion dès juillet de territoires ukrainiens

La Douma, la chambre basse du Parlement russe.
01 juin 2022 à 13:53Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Lavinia Rotili

Un des négociateurs russes sur le conflit en Ukraine a indiqué mercredi à l'agence Ria Novosti que les territoires ukrainiens conquis militairement par la Russie pourraient organiser des référendums dès juillet en vue d'une annexion.

"Je ne veux pas prédire (...), mais j'estime que les territoires libérés tiendront un référendum plus ou moins en même temps, ce qui est logique", a dit Léonid Sloutski, président du comité des affaires étrangères de la chambre basse du Parlement russe.

"Je table sur le fait que cela puisse avoir lieu en juillet", a ajouté ce responsable qui appartient à la délégation russe aux négociations de paix avec l'Ukraine qui sont paralysées depuis des semaines.

La Russie appelle "territoires libérés" les régions ukrainiennes qu'elle occupe avec ses alliés séparatistes.

Il s'agit des républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk, dont Moscou a reconnu l'indépendance et dont les dirigeants ambitionnent de rejoindre la Russie, mais aussi des régions de Kherson et Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine, que l'armée russe a en grande partie conquises depuis fin février.

Des administrations y ont été imposées pour, par exemple, introduire le rouble russe comme monnaie, accorder la nationalité russe aux habitants ou encore installer les réseaux de communication russes.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a lui insisté sur le fait que les habitants de ces quatre territoires "devaient pouvoir choisir leur avenir". "Nous ne doutons pas qu'ils prendront la meilleure décision", a-t-il dit.

En occupant ces régions, la Russie contrôle l'ensemble de la côte de la mer d'Azov, ce qui constitue un pont terrestre reliant le territoire russe à la péninsule de Crimée que Moscou a annexée en 2014.

Sur le même sujet

La Russie coupe le gaz aux Pays-Bas : pas de pénurie dans l’immédiat, mais des craintes pour l’hiver prochain

Info

Guerre en Ukraine : un premier navire commercial aurait quitté Marioupol pour la Russie, selon les séparatistes prorusses

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous