Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : près de 677.000 réfugiés ukrainiens dans les pays frontaliers

© Getty Images

01 mars 2022 à 17:15Temps de lecture2 min
Par Belga

Plus de 677.000 réfugiés ukrainiens fuyant l'invasion de leur pays par la Russie ont afflué depuis jeudi dans des pays frontaliers, selon le dernier recensement de l'ONU publié mardi soir.

Le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) recensait en fin d'après-midi mardi exactement 677.243 personnes ayant fui depuis jeudi les violents combats qui opposent les troupes russes à l'armée ukrainienne, dans ce pays peuplé de plus de 37 millions de personnes dans les territoires contrôlés par Kiev - qui n'incluent donc pas la Crimée annexée par la Russie ni les zones sous contrôle séparatiste.

La Pologne qui a pris fait et cause pour l'Ukraine, accueille de très loin le plus grand nombre de réfugiés qui arrivent depuis le début de l'invasion russe. Au total, ils étaient 377.400, selon le décompte du HCR, soit seulement plus de 100.000 de plus que lors du décompte de lundi.

L'effort de solidarité vers les réfugiés qui arrivent souvent avec très peu de choses s'appuie notamment sur les réseaux sociaux, où les gens s'organisent, font des collectes d'argent, de médicaments, offrent des logements, des repas, du travail ou un transport gratuit pour les réfugiés.

Avant cette crise la Pologne abritait déjà environ 1,5 million d'Ukrainiens venus, pour la plupart, travailler dans ce pays membre de l'Union européenne.

La Hongrie avait accueilli 89.561 réfugiés, révèle le décompte du HCR.

 

Le pays compte cinq postes-frontières avec l'Ukraine et plusieurs villes frontalières, comme Zahony, ont aménagé des bâtiments publics en centres de secours, où des civils hongrois viennent proposer vivres ou assistance.

Le nombre de réfugiés a bondi en Moldavie, passant à 65.391 contre moins de 40.000 lundi.

Quelque 54.304 personnes ont fui l'Ukraine et se sont réfugiées en Slovaquie, soit plus de 24.000 de plus que lundi, selon le HCR.

On comptait 38.461 réfugiés arrivés en Roumanie, selon le HCR, ce qui représente une hausse d'un peu moins de 4.000 personnes par rapport à la veille.

Deux camps ont été mis en place, un à Sighetul, vide pour l'instant, et l'autre à Siret, dont la quarantaine d'occupants doit être transférée vers des centres d'accueil.

Le HCR a aussi précisé que 51.797 de ces réfugiés avaient poursuivi leur route, une fois la frontière ukrainienne franchie, vers d'autres pays européens.

Sur le même sujet

Les Ukrainiens fuyant la guerre continuent d’arriver en Belgique. L’accueil s’organise

Politique

Guerre en Ukraine : le Japon, d'habitude réticent aux réfugiés, se dit prêt à accueillir des Ukrainiens

Monde

Articles recommandés pour vous