RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Poutine nie avoir frappé le centre commercial de Krementchouk, une attaque qui a fait 18 morts

Un militaire ukrainien se tient en alerte alors que des ouvriers débarrassent les décombres et les débris du centre commercial Amstor à Kremenchuk, le 29 juin 2022, deux jours après qu’il ait été touché par un tir de missile russe.
30 juin 2022 à 04:20Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

Le président russe Vladimir Poutine a rejeté mercredi la responsabilité de l’armée russe dans une frappe qui a fait au moins 18 morts selon Kiev dans un centre commercial bondé à Krementchouk, en Ukraine.

"Notre armée ne frappe aucun site d’infrastructure civile. Nous avons toutes les possibilités de savoir où se trouve quoi", a assuré M. Poutine, lors d’une conférence de presse à Achkhabad, la capitale turkmène.

Personne ne tire chez nous juste comme ça

"Personne ne tire chez nous juste comme ça, au hasard. Normalement, cela se fait à la base des données de renseignement sur les cibles" et avec des "armes de haute précision", a-t-il poursuivi.

"Je suis convaincu que cette fois, tout a été fait exactement de cette manière", a souligné M. Poutine.

L’Ukraine a accusé la Russie d’avoir frappé et détruit lundi un centre commercial, à Krementchouk, à 330 kilomètres au sud-est de Kiev, faisant au moins 18 morts et des disparus.

Le lendemain, l’armée russe a démenti avoir visé une installation civile, assurant avoir bombardé un dépôt d’armes voisin et que le centre commercial n’était pas en activité à ce moment-là.

 

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : l'armée ukrainienne reprend un îlot stratégique, mais est menacée dans l'est

Guerre en Ukraine

Ukraine : le vrai du faux sur la destruction du centre commercial de Krementchouk

Faky

Articles recommandés pour vous