Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Poutine menace de fermer le couloir céréalier après l'attaque du pont de Crimée

03 AOÛT 2022: Le navire de cargaison sèche Razoni, battant pavillon de la Sierra Leone, transportant une cargaison de 26 527 tonnes de maïs, quitte Istanbul, en Turquie, pour rejoindre le Liban après que les représentants de la Russie, de l'Ukraine, de la

© 2022 Anadolu Agency

14 oct. 2022 à 15:20Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Anthony Roberfroid

Le président russe Vladimir Poutine a menacé vendredi de démanteler l'accord qui a permis à l'Ukraine d'expédier une partie de sa récolte de céréales à partir des ports de la mer Noire, malgré l'invasion continue de la Russie. Ce pourrait alors être une mesure de représailles à l'attaque du week-end dernier contre le pont de Crimée.

S'exprimant lors d'un sommet à Astana, au Kazakhstan, M. Poutine a expliqué que les services de renseignement russes disposaient d'informations selon lesquelles les explosifs utilisés sur le pont - qui relie la Russie à la péninsule de Crimée, un territoire ukrainien que la Russie a annexé en 2014 - avaient été expédiés par voie maritime depuis Odessa.

"S'il s'avère que le couloir humanitaire pour les expéditions de céréales a été utilisé à cette fin, alors nous le fermerons", a-t-il menacé, tout en précisant qu'il n'y a pas encore de preuve de son allégation.

Sur la même thématique : JT du 03/10/2022

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous