Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : plusieurs célébrités belges répondent à la campagne "StopBombing" de Handicap International

© Handicap International Belgium

Axelle Red, Philippe Geluck, Delphine de Belgique ou même Rodrigo Beenkens… De nombreuses célébrités ont répondu à l’appel de Handicap International, qui relance ce lundi son action "Stop bombing civilians" ("stop au bombardement des civils"), en pleine guerre en Ukraine. L’ONG dénonce à plus grande échelle le bombardement des populations civiles et la destruction d’infrastructures médicales dans les villes de Syrie (Idlib, Alep, Raqqa), d’Irak (Moussoul) et désormais d’Ukraine (Kiev, Odessa, Dnipro et Kharkiv).

"L’utilisation d’armes explosives à large rayon d’impact en zones peuplées présente un risque grave et prévisible pour les civils, causant des morts, des blessés, des dommages psychologiques, et détruisant des infrastructures et services vitaux dont dépendent les civils", rappelle Anne Héry, directrice du Plaidoyer et des Relations institutionnelles chez Handicap International.

Selon l’ONG, lorsque des armes explosives sont utilisées en zone urbaine, 90% des victimes sont civiles. Handicap International invite les Belges à soutenir cette campagne en publiant une photo d’eux avec le mot STOP écrit sur la main et la publier sur les réseaux sociaux avec le hashtag #StopBombing.

Handicap International rappelle qu’en 1995, la Belgique était le premier pays au monde à interdire l’usage de mines antipersonnel.

Sur le même sujet

Handicap International appelle la Belgique à s'engager contre l'utilisation d'armes explosives en zones peuplées

Belgique

Chute imminente de Marioupol, rencontre avec Poutine : les événements majeurs de ce 11 avril en Ukraine

Monde

Articles recommandés pour vous