RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : pas d'éléments concrets pour exclure l'ex-chancelier Schröder de son parti

Gerhard Schröder, ex-chancelier.
01 juil. 2022 à 06:50Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Maud Wilquin

Les avocats de l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder estiment qu'il n'y a pas "de base légale ou d'éléments factuels" permettant de l'exclure du SPD, le parti social-démocrate. Sous le feu des critiques depuis le début de l'invasion russe en Ukraine en raison de ses liens avec le régime de Vladimir Poutine, Gerhard Schröder fait face à plusieurs procédures internes visant à l'exclure de son parti.

Une audition au sein du district de Hanovre du SPD, visant à examiner plusieurs motions demandant le renvoie de l'ex-chancelier de son parti, a été reportée à plusieurs reprises en raison de la pandémie. Elle devrait avoir lieu le 14 juillet.

Les avocats, de l'homme politique, chancelier de 1998 à 2005, estiment toutefois que cela n'aboutira pas à une expulsion de son parti, comme rapporte vendredi le journal allemand "Neue Osnabrücker Zeitung". Ils ont également précisé que Gerhard Schröder n'assisterait pas aux auditions. "Il est et reste un membre loyal du SPD", ont-ils ajouté.

L'ex-chancelier allemand est sous le feu des critiques depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, fin février, en raison de ses liens avec Moscou et plusieurs entreprises russes. Il était notamment membre du conseil d'administration de Rosneft, géant pétrolier russe. S'il a renoncé à ce poste depuis la fin mai, il reste toujours président du comité des actionnaires de Nord Stream AG, le consortium gérant notamment le gazoduc Nord Stream entre la Russie et l'Allemagne.

En Allemagne, la commission du Budget du Bundestag a validé en mai une proposition de la majorité de le priver de certains de ses privilèges d'ex-chancelier (cabinet, personnel,...).

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : proche de Poutine, l’ex-chancelier Schröder attaque le parlement allemand en justice

Guerre en Ukraine

Proche de Poutine, l'ex-chancelier allemand Schröder sauve sa peau au SPD

Monde Europe

Articles recommandés pour vous