Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Moscou annonce un couloir humanitaire pour les civils de l’usine Azot de Severodonetsk

Vue de Severodonetsk, ville industrielle du Donbass, le 9 juin

© AFP

La Russie a annoncé mardi la mise en place mercredi d’un couloir humanitaire pour l’évacuation, vers une localité sous contrôle russe, des civils se trouvant dans l’usine Azot à Severodonetsk, ville de l’Est de l’Ukraine ravagée par les combats.

"Un couloir humanitaire sera ouvert en direction du nord (jusqu’à la ville de Svatove) le 15 juin" de 05h00 GMT à 17h00 GMT, a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

"L’évacuation en toute sûreté de l’ensemble des civils, sans exception, […] est garantie", a-t-il assuré.

 

"Evacuation garantie"

Extrait de notre 13 heures de ce mardi :

"Résistance absurde"

Le ministère russe a appelé les forces ukrainiennes à hisser un drapeau blanc pour signaler qu’elles acceptaient cette proposition, les appelant par ailleurs à mettre fin à leur "résistance absurde" à Azot.

Ville stratégique de l’Est de l’Ukraine, Severodonetsk est depuis plusieurs semaines le théâtre de violents affrontements entre l’armée ukrainienne et les forces de Moscou ainsi que leurs alliés séparatistes prorusses.

Selon les autorités ukrainiennes locales, plus de 500 personnes sont actuellement réfugiées dans la grande usine chimique Azot de Severodonetsk, qui est d’après elles constamment bombardée.

Le ravitaillement de ce site est devenu difficile, mais il existe quelques réserves dans cette usine, ont-elles indiqué mardi.

Marioupol dans les esprits

Cette situation rappelle, à moindre échelle, celle qui existait dans le grand complexe métallurgique Azovstal à Marioupol, grande ville portuaire du Sud-Est tombée aux mains des Russes en mai après plusieurs semaines de siège.

De la fumée et de la terre s’élèvent de la ville de Severodonetsk dans la région de Donbass, dans l’est de l’Ukraine, le 13 juin 2022,
De la fumée et de la terre s’élèvent de la ville de Severodonetsk dans la région de Donbass, dans l’est de l’Ukraine, le 13 juin 2022, AFP

Des centaines de civils avaient trouvé refuge dans des galeries souterraines à Azovstal, avant de s’y retrouver pris au piège au côté des combattants ukrainiens, dans des conditions extrêmement difficiles alors que les bombes pleuvaient sans arrêt.

La Russie avait annoncé à plusieurs reprises la mise en place de couloirs humanitaires pour évacuer les civils, mais plusieurs accords étaient tombés à l’eau, Moscou et Kiev s’accusant mutuellement de les avoir rompus.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : nouvelle tranche d'aide militaire, Moscou réduit ses livraisons de gaz, toute l'actualité de ce 15 juin 2022

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Moscou accuse Kiev d’avoir empêché l’évacuation de civils à Severodonetsk

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous