Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Moscou accuse Kiev de nouveaux bombardements de la centrale de Zaporijjia

© Belgaimage

06 sept. 2022 à 11:47Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Le ministère russe de la Défense a accusé mardi l'armée ukrainienne de nouveaux bombardements de la centrale nucléaire de Zaporijjia, au moment où l'AIEA doit rendre public son rapport très attendu sur la situation sur le site.

Depuis des semaines, la confusion règne autour de cette centrale nucléaire, la plus grande d'Europe, située dans le sud de l'Ukraine et occupée depuis mars par les soldats russes. 

Son site a été touché par de multiples bombardements pour lesquels Kiev et Moscou se rejettent la faute, s'accusant mutuellement de risquer de provoquer une catastrophe nucléaire.

Trois obus seraient tombés sur le terrain

"Au cours des dernières 24 heures, les forces armées ukrainiennes ont tiré à 15 reprises à l'artillerie sur la ville d'Energodar et sur le territoire de la centrale nucléaire de Zaporijjia", a affirmé le ministère russe de la Défense dans un message sur Telegram.

Selon lui, trois obus sont tombés sur le terrain de la centrale, l'un d'entre eux ayant explosé près des réservoirs de stockage d'eau à proximité du deuxième réacteur.

"La radioactivité sur le site de la centrale nucléaire de Zaporijjia est dans les normes", a-t-il précisé.

La centrale nucléaire fonctionne pour répondre à ses propres besoins en électricité

Selon un responsable de l'occupation russe dans cette région, Vladimir Rogov, des tirs mardi ont endommagé une ligne électrique, ce qui a poussé à réduire la capacité du sixième réacteur, le dernier en marche. "La centrale nucléaire fonctionne pour répondre à ses propres besoins en électricité", a-t-il ajouté sur Telegram.

Lundi, l'opérateur ukrainien de la centrale, Energoatom, avait affirmé que le sixième et dernier réacteur en fonctionnement avait été débranché du réseau électrique après un incendie dû à des bombardements.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AEIA), qui dispose d'experts sur place, avait de son côté précisé qu'une ligne de secours reliée à une centrale thermique voisine avait été "délibérément déconnectée afin d'éteindre un incendie", et non endommagée.

L'AIEA doit publier mardi son rapport sur la centrale de Zaporijjia après la visite du site par sa délégation vendredi. Deux de ses représentants sont toujours sur place.

Ukraine: la vie continue malgré la guerre (JT 06/09/2022)

Ukraine / La vie continue au rythme des bombes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : au moins 349 milliards de dollars seront nécessaires pour reconstruire le pays

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l'opérateur nucléaire ukrainien favorable à l'envoi de casques bleus à Zaporijjia

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous