Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Marioupol risque "une tragédie inimaginable", selon MSF

11 mars 2022 à 19:50Temps de lecture1 min
Par Belga

Marioupol, un port stratégique du sud de l'Ukraine, encerclé et constamment bombardé par les Russes, est dans une situation "désespérée", selon un haut responsable de MSF, qui appelle à agir pour éviter "une tragédie inimaginable".

"C'est vraiment quasi désespéré", a admis Stephen Cornish, le patron de MSF Suisse et l'un des coordinateurs de l'action de l'ONG en Ukraine depuis le début de l'invasion russe le 24 février.

"Des centaines de milliers de personnes (...) sont littéralement assiégées", dit-il dans un entretien à l'AFP. "Les sièges sont une pratique médiévale qui a été interdite par les lois modernes de la guerre et ce pour une bonne raison", estime-t-il, en raison des souffrances infligées aux populations civiles, qui ne peuvent se mettre en sécurité.

A Marioupol, il n'y pas de chauffage, pas d'eau et la nourriture commence aussi à manquer. Les bombardements sont incessants.

Les autorités militaires locales estiment que 1.207 personnes sont mortes dans la ville, mais comme pour la plupart des bilans, il n'est que partiel, beaucoup de corps se trouvant sans doute sous les décombres.

Stephen Cornish rappelle que le droit international "exige de protéger les civils, ils doivent voir leurs besoins de base assurés: nourriture, eau, médicaments et très certainement pouvoir rester en dehors du conflit".

"Comme on peut le voir, et pas seulement à Marioupol, mais aussi selon des informations crédibles qui parviennent de Kharkiv et Dnipro et d'autres endroits, tous les efforts nécessaires ne sont pas faits pour épargner les civils", dit le responsable humanitaire, maniant la litote. "Nous nous acheminons réellement vers une tragédie inimaginable", met-il en garde avant d'ajouter: "Il est encore possible de l'éviter et il nous faut l'éviter".

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : une femme enceinte, blessée lors du bombardement russe d’une maternité ukrainienne, est décédée avec son bébé

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : plus de 2100 habitants de Marioupol tués depuis le début de l’offensive, selon la mairie

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous